Lancés dans la dernière ligne droite du mercato, les clubs de Ligue 1 rivalisent d’ingéniosité pour dénicher la perle rare, dans les meilleures conditions. Certains se penchent même sur les mêmes dossiers. L’OGC Nice et les Girondins de Bordeaux partagent, selon nos informations, une cible commune, en Russie. Les deux formations tricolores sont en effet venues aux nouvelles pour Mauricio (28 ans).

Ce milieu de terrain, capable de tenir les postes de milieu défensif ou relayeur, évolue au Zenit Saint-Pétersbourg depuis janvier 2016. Formé à Fluminense (51 rencontres, 2 buts), ce Brésilien, rompu aux joutes de Russian Premier League (il y joue depuis 2010 et son arrivée au Terek Grozny, pour un total de 186 matches et 30 réalisations), plaît particulièrement aux observateurs français.

Nice et Bordeaux tentent un prêt

Les Aiglons sont entrés en contact directement avec l’entourage du joueur pour prendre des renseignements au sujet d’un possible prêt cet hiver. Le Gym, qui cherche dans ce secteur pour compenser, notamment, le départ de Jean-Michaël Seri à la Coupe d’Afrique des Nations avec la Côte d’Ivoire (comme en atteste la piste Carlos Eduardo d’Al Hilal), n’a pas donné de nouvelles depuis.

Les Aquitains, eux, sont séduits par son profil technique et sa polyvalence, mais Jocelyn Gourvennec et son staff se laissent encore le temps de la réflexion. Le club au scapulaire pense également à un prêt pour le natif de São José dos Campos, sous contrat avec le Zenit jusqu’en juin 2019. Quelle sera la réponse du club russe en cas d’offre concrète d’un des deux prétendants français ? Affaire à suivre.