L’Olympique Lyonnais pensait flairer la bonne affaire en cochant le nom de Sergi Darder. International Espoirs espagnol de son état, le jeune homme tout juste âgé de 21 ans est en effet précédé d’une excellente réputation au pays. Dans la pure tradition des milieux relayeurs ibériques, l’homme aux 4 buts inscrits en 34 matches de Liga disputés la saison dernière serait un atout majeur pour le club septuple champion de France, privé de Clément Grenier et Gueïda Fofana blessés. Seulement, ce dossier apparaît des plus complexes, et les différentes parties ont longtemps soufflé le chaud et le froid, tantôt proches d’un accord, tantôt très éloignées. Et coup de théâtre ce matin, avec la prise de position ferme du président et propriétaire Abdullah bin Nasser Al-Thani, ayant en personne mis son véto à un transfert.

De quoi agacer le joueur et son entourage, comme nous l’explique son agent, José Maria Minguella Junior : « Le directeur de Malaga nous a fait savoir qu’il n’avait pas l’autorisation pour vendre le joueur. Maintenant, voilà où on en est. Si le directeur n’a pas cet accord, on ne peut pas avancer », déplore le représentant de Darder d’autant que, comme il nous le révèle, un accord avait été trouvé avec l’OL : « Il y avait un accord avec l’Olympique Lyonnais, pour un transfert à 7 M€. Lyon avait accepté de payer ce montant, le directeur de Malaga était aussi d’accord, avant finalement de nous dire qu’il ne pouvait pas vendre car il n’avait pas l’aval du propriétaire », assure-t-il ainsi, avant de fustiger l’attitude du club andalou dans ce dossier :

« Il faut aussi garder en tête qu’ils ont vendu, sans même prévenir le joueur ou moi-même, 50% des droits du joueur à un fonds d’investissement. Malaga n’est pas clair, rien n’est clair. Il est arrivé libre au club il y a deux ans, ils ont obtenu de l’argent sur lui grâce au fonds d’investissement, et maintenant ils bloquent ce transfert », affirme un brin fataliste l’agent, qui ne sait trop sur quel pied danser : « Je ne peux pas dire que le deal est au point mort, mais je ne peux pas non plus dire que ça va repartir de plus belle ». Et pourtant, la volonté du joueur est elle toujours aussi claire : « Pour Sergi, c’est vraiment difficile. C’est un professionnel, mature pour son âge. Il a parlé au club, et veut trouver une solution. Il ne peut pas rester dans cette situation, par respect pour les fans de Malaga et le club de Lyon, qu’il voulait rejoindre. Lyon constituait une énorme opportunité pour lui afin de progresser. C’est clair, Sergi veut encore aujourd’hui rejoindre l’OL, évidemment ». La balle est donc dans le camp de Malaga, et de son propriétaire...

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10