« Franchement, j’ai envie de vivre autre chose, vivre une autre aventure. Maintenant que le maintien est assuré, je vais discuter avec mon agent durant la semaine et je serai fixé sur mon avenir. Après, cela dépendra comme je l’ai dit des négociations ». Interrogé le 18 mai dernier à propos de son avenir, Aïssa Mandi ne masquait pas ses ambitions, lui qui rêvait d’un départ du Stade de Reims, club avec lequel il a tout connu depuis son arrivée chez les jeunes en l’an 2000.

Rapidement, les rumeurs autour de son avenir se sont faites insistantes, avec une annonce plus ou moins forte d’un intérêt de l’Olympique Lyonnais à son égard. Mieux, d’aucuns avançaient un transfert bouclé sous quelques jours, faisant du latéral droit la première recrue de l’OL version 2015-2016, synonyme faut-il le rappeler de grand retour en Ligue des Champions et d’arrivée dans le Grand Stade. Mais depuis, le dossier n’a guère évolué, au point même que d’autres informations envoyaient l’international algérien vers l’ennemi juré, l’AS Saint-Etienne.

Alors, qu’en est-il exactement ? Eh bien selon nos informations, le Fennec ne rejoindra pas l’Olympique Lyonnais. Simple rumeur, l’affaire n’a jamais dépassé ce stade. Et pour cause, les hommes de Gerland ne cherchent en aucun cas un latéral droit, eux qui se sont fixés comme priorité un arrière gauche et un défenseur central, comme nous l’annonçait il y a peu le directeur de la cellule de recrutement, Florian Maurice. Quant aux Verts, là encore, il ne s’agit que d’une rumeur sans réel fondement. Si Mandi quittera sans doute Reims à l’été, ce ne sera a priori pas pour poser ses valises en région Rhône-Alpes.

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10