« Je regrette notamment pour nos supporters le départ de Radamel Falcao. Mais nous avons estimé qu’à partir du moment où le joueur avait fait part de son envie de rejoindre Manchester United, il n’était pas cohérent de bloquer ce départ. Il est intéressant de voir qu’aujourd’hui les plus grands clubs souhaitent s’attacher nos joueurs. Mais notre projet ne s’arrête pas là et nous allons continuer à progresser et tout donner pour faire la meilleure saison possible ». Sur le site officiel de l’AS Monaco, le vice-président Vadim Vasilyev s’est montré optimiste pour l’avenir du club. Pourtant, ce mercato estival marque clairement un tournant dans la stratégie monégasque.

Il y a un an, l’ASM dépensait sans compter pour s’offrir des stars. Aujourd’hui, James Rodriguez et donc Radamel Falcao ne sont plus là... Et les deux Colombiens n’ont pas été remplacés, malgré la manne financière issue de leurs transferts. Il y a des explications à cela. Selon L’Équipe, l’état de santé du propriétaire Dmitry Rybolovlev ne l’incite pas à investir massivement. L’homme d’affaires russe a par ailleurs dû régler un divorce assez compliqué. Ajoutez à cela le refus de la Principauté de lui accorder la nationalité monégasque, et tous les avantages qui vont avec, et vous obtenez les principales raisons du changement de cap des Rouge-et-Blanc.

La tendance se poursuivra au prochain mercato...

L’heure est au régime sec pour les Asémistes. Ils ont simplement dépensé une dizaine de millions d’euros pour recruter Tiemoué Bakayoko (ex-Stade Rennais) et Paul Nardi (prêté dans la foulée à l’AS Nancy), comptant sur des prêts pour se renforcer (Wallace, Maarten Stekelenburg, Bernardo Silva et Fabinho). En fin de mercato, ils n’ont tenté que des coups en prêts (selon nos informations, les pensionnaires de Louis II ont en effet essayé de convaincre Swansea et Galatasaray de leur prêter Wilfried Bony et Bruma, sans succès). Et pour la suite des opérations, c’est dans cette direction que la direction monégasque souhaite continuer, misant notamment fortement sur les jeunes.

Selon le quotidien portugais Record, l’ASM accueillera en janvier Matheus (18 ans), ailier brésilien du Sporting CP, qui évolue avec l’équipe réserve... Signe que les prochains mercatos ne seront pas forcément plus clinquants que celui qui vient de s’écouler. D’ailleurs, au vu des évènements récents, Monaco perd fortement en attractivité pour les tops joueurs. Ses cadres pourraient même être tentés d’aller voir ailleurs (João Moutinho en tête). Dans ce contexte plus que particulier, Leonardo Jardim doit donc se débrouiller avec un effectif amoindri pour concurrencer le Paris SG en Ligue 1 et tenter de faire bonne figure en Ligue des Champions. C’est loin d’être gagné...

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10