L’attaque de l’AS Saint-Étienne est loin de faire des ravages cette saison. Avec seulement 21 buts marqués en Ligue 1, elle est actuellement la treizième attaque du championnat de France. Le meilleur buteur de l’équipe stéphanoise en L1 est Romain Hamouma. Avec 4 réalisations, il devance Robert Beric (3 buts), Loïc Perrin (2 buts) et Nolan Roux (2 buts). Suivent ensuite des éléments offensifs Alexander Söderlund, Kévin Monnet-Paquet, Oussama Tannane ou encore Arnaud Nordin, tous à un but. Plusieurs d’entre eux déçoivent clairement le staff de l’ASSE. Il y a quelques jours, L’Équipe a annoncé que Nolan Roux n’entrait pas dans les plans de Christophe Galtier, mais que ce dernier devait malgré tout le conserver pour le moment puisque plusieurs joueurs sont blessés. C’est le cas de Beric, Söderlund et Tannane.

Ce dernier a souffert d’une pubalgie avant la CAN. Le Marocain va se faire opérer et sera out jusqu’à la fin de la saison. Pour compenser ces absences, les dirigeants des Verts veulent recruter deux éléments offensifs lors de ce marché des transferts hivernal. Recruter un numéro 9 était la grande priorité du club qui avait coché le nom d’Andy Delort. Mais le joueur qui appartient aux Tigres de Monterrey serait proche de rejoindre Toulouse. Hier après-midi, Pascal Dupraz a confirmé cela : « Le joueur veut venir à Toulouse ». Dans la soirée, le média mexicain Multimedios assurait que Tigres et le TFC avaient trouvé un accord pour un montant de 5,6 millions d’euros. Une mauvaise nouvelle pour l’écurie de la Loire qui n’a pas pu s’aligner financièrement. RMC précise que l’ASSE a abandonné l’idée de recruter un vrai numéro 9 puisque seul le profil de Delort intéressait le coach stéphanois.

Mounier en approche, Alessandrini pisté

Si Andy Delort ne portera probablement pas le maillot vert, Saint-Étienne n’a pas dit son dernier mot sur le mercato et veut toujours recruter deux éléments offensifs. Une première recrue serait d’ailleurs en approche ce jeudi. En effet, RMC annonce qu’Anthony Mounier est attendu dans la journée à Saint-Étienne afin de régler les derniers détails administratifs puis passer dans sa foulée la traditionnelle visite médicale. Le gaucher qui évolue à Bologne aura pour mission de remplacer Tannane. Un joueur qui présente l’avantage de bien connaître la Ligue 1, lui qui est passé par l’OL, Nice et Montpellier, ainsi que Galtier qu’il a croisé à Lyon. Mais ce n’est pas tout.

RMC précise que Romain Alessandrini est également pisté par l’AS Saint-Étienne. Annoncé sur le départ depuis l’été dernier, l’ancien Rennais est toujours à l’Olympique de Marseille. S’il n’a pas été épargné par les blessures, Alessandrini (6 matches en L1 cette saison) n’est qu’un simple remplaçant dans l’esprit de Rudi Garcia. Malgré cela, les Verts étudieraient sérieusement cette option. Mais avant de se lancer à l’assaut du joueur âgé de 27 ans, le club stéphanois voudrait s’assurer que le joueur est motivé par le projet de l’ASSE. En effet, il a été approché cet hiver par les Los Angeles Galaxy et le Genoa. Saint-Étienne va se montrer actif dans le money-time du mercato.