Souvent présenté en Italie comme le successeur d’Andrea Pirlo, Sandro Tonali (19 ans) figure depuis plusieurs mois sur les tablettes du Paris SG. Le milieu de terrain de Brescia - qui a découvert la Serie A (13 titularisations, 1 but et 1 passe décisive) et la Squadra Azzurra (3 capes) cette saison - plaît aux recruteurs parisiens, qui se déplacent souvent pour le superviser.

RMC Sport nous apprend d’ailleurs que le club de la capitale a encore très récemment envoyé un de ses émissaires pour voir à l’oeuvre le meilleur joueur de Serie B en 2018/19 (34 matches, 3 buts). Sacré ce lundi soir à l’occasion du grand gala du football italien à Milan, le natif de Lodi s’est lui laissé aller à une déclaration des plus énigmatiques au sujet de son avenir.

Tonali reste très flou

« C’est toujours une émotion de recevoir un prix, je veux remercier ma famille et mon club. (...) Où est-ce que je jouerai ? Je ne sais pas, je ne dis rien pour ne pas créer de feuilleton. Mais, en moi, j’ai un rêve, que j’espère exaucer le plus rapidement possible. Je veux le garder pour moi et, qui sait, bientôt le révéler », a ainsi lancé le jeune homme, sous contrat avec son club formateur jusqu’en juin 2021.

Difficile d’y voir clair dans ce dossier, d’autant que d’autres écuries en Europe suivent sa progression de près, à l’image de Manchester United, l’Atlético de Madrid et Manchester City. Une chose est sûre cependant, les pensionnaires du Parc des Princes, qui, à la recherche d’un milieu créatif selon les dernières indiscrétions de L’Équipe, pensent à lui pour cet hiver, n’ont encore formulé aucune offre concrète.