En finalisant l’arrivée du grand espoir espagnol Cesar Azpilicueta, l’OM a réalisé sans doute une excellente affaire. Ainsi, la future défense phocéenne composée de Heinze-Diawara-M’Bia- Azpilicueta a déjà fière allure et paraît armée aussi bien pour la Ligue 1 que pour la scène européenne. Mais comme dans tout grand club européen, Marseille doit se doter de doublures de qualités, capable d’assurer l’intérim en cas de méforme ou de blessure chronique de ses titulaires. Après avoir tâtonné en début de saison dernière, Didier Deschamps a trouvé la charnière centrale parfaite avec la paire M’Bia-Diawara. Pour les remplacer si besoin est, DD pourra compter sur pléthore de défenseurs centraux.

Pour l’OM, le remplaçant idéal se nomme Vitorino Hilton. Très expérimenté, le défenseur brésilien qui fêtera ses 33 ans en septembre prochain se sent bien au club et n’envisage pas de quitter la cité phocéenne malgré un temps de jeu famélique (9 titularisations en championnat la saison passée). Selon la Provence, l’ancien Lensois a obtenu des garanties et ne sera pas sacrifié dans le futur dégraissage estival mené par la direction du club olympien. Deschamps pourra également compter sur le jeune Sénégalais Pape M’Bow. Formé au club et âgé de 22 ans, ce dernier est rentré à plusieurs reprises la saison passée et pourrait gagner en temps de jeu. Enfin, un troisième défenseur central fait partie des effectifs de l’OM, mais n’est plus apparu sur un terrain depuis novembre 2009. Si Julien Rodriguez ne sait toujours pas s’il pourra à nouveau porter le maillot de l’OM suite à des blessures récurrentes, ce dernier est sous contrat jusqu’en juin 2011 et jouit d’un confortable salaire.

Malgré la présence de ces trois remplaçants de luxe, les dirigeants marseillais envisagent encore de renforcer une défense déjà bien fournie. Selon France Football, François Modesto pourrait bien s’engager en fin de semaine chez le Champion de France. Libre de tout contrat à Monaco, ce dernier chercherait actuellement une maison aux alentours du centre d’entrainement Robert Louis Dreyfus. Et si cela ne suffisait pas, la rumeur menant au défenseur lillois Adil Rami a resurgi dans les médias. La stratégie menée par Marseille dans ce mercato au sujet de sa défense étonne et laisse perplexe. Alors qu’il clame haut et fort qu’ils souhaite dégraisser et faire diminuer la masse salariale de 10 %, l’OM empile les défenseurs comme les perles. Les prochains jours devraient permettre de mieux comprendre les contours d’un mercato marseillais qui ne fait que commencer et qui pourrait apporter son lot de surprises et de rebondissements.