Georges Mandjeck, ce nom ne vous dit sans doute rien, mais ce milieu de terrain camerounais qui évolue à Kaiserslautern est en train de se faire une place en deuxième division allemande. Âgé de 21 ans, ce dernier a connu un début de carrière atypique.

Formé au KSA Yaoundé, il débarque durant l’été 2007 au VFB Stuttgart, qui ne lui fait pas confiance. Prêté à Kaiserslautern depuis deux ans, il va être récompensé de ses bonnes performances en étant appelé en sélection par Paul Le Guen face à l’Angola en octobre dernier. Auteur d’une prestation convaincante, il est appelé pour la Coupe d’Afrique des Nations, où il dispute un match de poule face à la Tunisie et le quart de finale perdu face au futur vainqueur, l’Égypte.

Depuis son retour d’Angola, Mandjeck continue d’enchaîner les matches. Dans son sillage, Kaiserslautern domine outrageusement la deuxième division allemande et continue son irrésistible route vers la Bundesliga. Un parcours qui n’a pas échappé à l’Olympique de Marseille et au FC Sochaux qui suivraient avec attention la progression du solide milieu de terrain camerounais. Selon nos informations, les recruteurs des deux formations se trouvaient à Monaco mercredi pour assister à la rencontre amicale entre l’Italie et le Cameroun (0-0), que Mandjeck a disputée dans son intégralité.

Hormis son talent prometteur, ce dernier possède un atout considérable, il dispose d’une clause libératoire de seulement 1,2 M€, de quoi intéresser de nombreux clubs européens. D’ailleurs, deux grosses écuries allemandes se sont également positionnées sur le joueur, à savoir Schalke 04 et le Borussia Dortmund. La bataille s’annonce rude et bien malin qui pourra dire où évoluera la saison prochaine l’international camerounais.