- Giannelli Imbula (FRA/OM/21 ans)

Un statut de meilleur joueur de Ligue 2 et un transfert à 8 M€, mais beaucoup d’interrogations. L’une après l’autre, le milieu de terrain les a toutes levées. Impérial à la récupération, infatigable et surtout capable de se projeter vers l’avant avec une facilité déconcertante, il a conquis tout le monde en l’espace de quelques rencontres. Outre le fait que son profil n’existait pas dans l’effectif la saison passée, Imbula a séduit également par son humilité et son sens du professionnalisme. Pour le moment la meilleure pioche marseillaise du mercato estival.

- Sébastien Squillacci (FRA/Bastia/33 ans)

Qui croyait encore à Sébastien Squillaci ? Pas Arsène Wenger, qui l’a laissé au placard à Arsenal pendant deux saisons. Bastia a décidé d’y croire et il peut s’en féliciter. Malgré deux années blanches en Angleterre, le défenseur français a aligné 8 titularisations en 9 journées avec le club corse, l’une des bonnes surprises du début de saison en Ligue 1. Avec Modesto, il forme une charnière 100 % corse. Certes, il n’a plus ses jambes de 20 ans, mais il apporte de la sérénité à l’arrière-garde, à l’instar de ce que fait Abidal à Monaco. Un retour gagnant.

- Prince Oniangué (CON/Reims/24 ans)

Reims a du flair. Il a su dénicher le talent de Prince Oniangué, qui arrivait l’été dernier en fin de contrat avec Tours, en Ligue 2. Et il en a fait un titulaire de son entrejeu, où il brille de mille feux. Avec ses longues jambes, il ratisse nombre de ballons et se montre particulièrement généreux en phase offensive. Il s’est vite acclimaté au style rémois, très combatif, à l’image de son match remarquable face à Monaco le 29 septembre dernier.

- Fabinho (BRE/Monaco/19 ans)

S’il y en a bien un qui était moins attendu parmi les recrues monégasques, c’est bien lui. On entendait même que sa venue n’était qu’un petit plaisir accordé à l’agent Jorge Mendes, qui l’avait déjà placé au sein de la réserve du Real Madrid. Or, Fabinho est loin d’être l’arnaque annoncée, bien au contraire. Explosif et très offensif, il s’est approprié le couloir droit au détriment de l’expérimenté Raggi, désormais abonné au banc de touche. Bien sûr, tout n’est pas parfait, et Fabinho présente des lacunes sur le plan défensif. Mais quand on le voit évoluer sur le Rocher depuis le début de la saison, il est difficile de ne pas penser à un certain Maicon...

- Simon Kjaer (DAN/Lille/24 ans)

A 20 ans, il était considéré comme un futur grand à son poste. Simon Kjaer évoluait alors à Palerme et éblouissait la Serie A. La suite ne fut pas au niveau des espoirs placés en lui. Parti à Wolfsburg, il a énormément déçu en Allemagne, où il a enchaîné les boulettes. Prêté à la Roma, il n’a pas eu le même rendement que lors de son précédent passage en Serie A, avant de revenir faire une dernière année à Wolfsburg. Lille a reniflé le bon coup et a lâché 2 M€ au club allemand, qui l’avait recruté 12 M€ à Palerme. Le rapport qualité/prix est excellent pour le LOSC, tant Kjaer se montre convaincant et à nouveau solide.