Il fait partie de ces joueurs que les Américains nommeraient des prospects, à savoir des paris sur l’avenir, sur lesquels les clubs miseraient en espérant que le potentiel entrevu se confirme dans les faits. Lui, c’est Adama Traoré, débarqué à Monaco cet été en provenance du LOSC. Un transfert véritablement dû aux coups d’éclat réalisés par le milieu offensif sous le maillot de la sélection du Mali à la Coupe du Monde U20, lui le meilleur joueur de la compétition avec quatre buts inscrits et trois passes décisives adressées. Des statistiques qui ont fait monter sa cote, plus sans doute que ses 20 matches de Ligue 1 disputés dans le Nord.

Le prix du joueur a d’ailleurs grimpé en flèche, poussant l’ASM à mettre 14 M€ sur la table pour boucler l’opération. Un prix exorbitant pour ce jeune homme de 20 ans, qui refuse néanmoins de céder à la panique face à la pression inhérente à un tel tarif : « Le plus important, c’est le travail. Je ne vais pas me prendre la tête. Je dors bien, il n’y a pas de problèmes (rires). Je ne fais pas attention aux chiffres, même si on m’a payé cher. Je vais montrer sur le terrain ce que je vaux. Des personnes ont pu être surprises par le montant du transfert, c’est le foot... Encore une fois, le plus important, c’est le travail », indique-t-il dans une interview accordée à France Football.

La tête sur les épaules, le néo-monégasque en profite d’ailleurs pour remercier ses anciens dirigeants, qui ne se sont pas opposés à son départ, lui offrant la possibilité de jouer pour un club qui pourrait disputer la prochaine Ligue des Champions : « Je suis maintenant à Monaco, mais je garde de très bons rapports avec les dirigeants lillois que j’ai d’ailleurs toujours au téléphone. J’ai aussi régulièrement mes deux potes et compatriotes qui jouent à Lille, Youssouf Koné et Dieudonné Gbaklé ». Deux compères qui pourront maintenant voir leur milieu offensif d’ami flamber peut-être à Louis II, lui qui ne manque en tout cas pas d’ambition : « Mon objectif est de progresser au haut niveau, de tout donner et de jouer un maximum de matches. J’aimerais marquer au moins 10 buts et délivrer 7 passes décisives ». Les chiffes sont lancés, à lui de confirmer.