Le mois de janvier de Thiago Mendes (26 ans) a été agité. Le milieu de terrain de Lille a vu plusieurs clubs se pencher sur son cas. L’AS Roma, Everton et le Paris SG sont notamment venus aux nouvelles. Le club de la capitale a même sérieusement discuté avec le Brésilien et ses représentants sans pour autant formaliser d’offre concrète aux Dogues. Résultat : l’Auriverde est toujours au LOSC.

Mais la donne pourrait encore changer. UOL Esporte explique que le natif de São Luis, incontournable dans le système de Christophe Galtier cette saison (21 apparitions, 2 passes décisives en L1), a carte blanche pour négocier son départ vers l’un des pays où le marché des transferts est encore ouvert. Mieux, la direction lilloise lui a affirmé qu’elle ne le bloquerait pas en cas d’offre supérieure à 20 M€.

Le LOSC lui a donné le feu vert

Les Dogues, dans le viseur de la Direction Nationale de Contrôle de Gestion, doivent encore dégager des liquidités pour assainir leurs comptes. Toujours d’après le média brésilien, l’ancien pensionnaire de São Paulo, sous contrat au LOSC jusqu’en juin 2022, disposerait d’ailleurs de trois offres concrètes et lucratives en provenance de Chine. Des propositions qui le feraient sérieusement réfléchir.

Désireux d’intégrer la Seleção à quelques mois de la Copa América, qui se jouera au Brésil, Thiago Mendes est face à un dilemme de poids. Rester et terminer la belle saison du LOSC pour atteindre la Ligue des Champions et peut-être taper dans l’œil de Tite ou partir signer un très gros chèque en Chinese Super League pour se mettre financièrement à l’abri quitte à sortir du radar de la Canarinha. Il lui reste 20 jours pour trancher (le marché ferme le 28 en Chine).