Mathieu Debuchy pisté par Newcastle, Milan ou le Bayern Munich ; Aurélien Chedjou courtisé par la Juventus Turin et Naples ; Mauro Cetto prêté par Palerme jusqu’à la fin de la saison seulement ; Lucas Digne déjà annoncé dans le viseur de Manchester City : la défense de Lille pourrait bien connaître des bouleversements majeurs lors du mercato estival. Du coup, la cellule de recrutement de Rudi Garcia anticipe et prospecte pour dénicher des recrues potentielles.

L’une d’elles se trouverait à Sedan. Selon le quotidien sportif portugais Record, les Dogues apprécieraient le profil de Lionel Carole (21 ans), prêté aux Sangliers par Benfica jusqu’à la fin de la saison. Révélé à Nantes, l’international Espoirs tricolore (3 sélections) devrait revenir à Benfica cet été, mais le LOSC pourrait bien tenter sa chance pour que le latéral gauche reste un peu plus longtemps en France. En attendant de savoir ce qu’il adviendra dans ce dossier, les Lillois envisagent d’autres possibilités pour renforcer leur arrière-garde.

Ainsi, ils accueilleront le semaine prochaine un défenseur brésilien à l’essai. Son nom : Matheus Simonete Bressaneli dit Bressan (19 ans). C’est son club, le Esporte Clube Juventude qui l’a annoncé sur son site officiel. « Le défenseur central Bressan, 19 ans, voyagera en France mardi prochain (24/04), où il réalisera un stage de 15 jours à Lille, club de Ligue 1 française », peut-on lire. Le joueur, s’il est heureux, ne s’enflamme pas pour autant. « Je garde les pieds sur terre, c’est un stage de 15 jours et ce n’est qu’après cette période que nous saurons ce qui arrivera », a-t-il lâché.

Très prometteur, ce gaucher s’est révélé en décrochant la Coupe Internationale de la Méditerranée des moins de 18 avec le Brésil, formant la charnière centrale aux côtés de Bruno Uvini, aujourd’hui à Tottenham. Il s’est également fait remarquer cette année à la Viareggio Cup en Italie, disputée avec l’équipe des moins de 20 ans de la Juventude. À lui de faire ses preuves à Lille. Vu les changements qui s’y annoncent en défense, il y a une place à prendre...