Everton Santos est un vrai globe-trotter. Recruté par le Paris Saint-Germain durant l’hiver 2008, l’attaquant brésilien n’en finit plus de changer de club. Prêté successivement à Fluminense, à l’Albirex Nigata et à Goias, l’ancien pensionnaire des Corinthians avait récemment échoué du côté de Ponte Preta, un club de deuxième division brésilienne. Mais moins de deux mois après avoir rejoint l’écurie pauliste, le natif de São José dos Campos va devoir mettre les voiles.

Blessé pour une durée d’un mois, Everton Santos devrait en effet être rappelé par les Rouge-et-Bleu, selon le média local Globo. Prêté à Ponte Preta jusqu’au 23 juin, le joueur pouvait être rapatrié par la formation francilienne qui continue toujours de payer l’intégralité de son salaire. Pourquoi faire rentrer en France un indésirable me direz-vous ?

Si Antoine Kombouaré n’a pas l’intention de s’en servir comme renfort pour la fin de la saison, le retour de « Monsieur Robigneau » (surnom donné par les joueurs du PSG) est dû à deux raisons. La première, c’est que Paris souhaite que son buteur termine sa convalescence dans l’Hexagone. Enfin, l’autre motif qui a poussé le club de la capitale à le rappeler est un possible transfert du joueur en Corée. D’après Globo, le PSG serait en discussions avancées avec une équipe asiatique, mais aucun nom n’a encore filtré. Reste maintenant à savoir si l’intéressé sera séduit par un tel challenge.