Cet été n’a pas été de tout repos pour le Paris Saint-Germain. Outre la défaite contre le Stade Rennais dès la deuxième journée (1-2), les Parisiens sont au coeur d’un transfert faramineux. En effet, Neymar aimerait bien retrouver l’Espagne et le Barça. À moins que le Real Madrid ne réussisse un dernier coup de force. Pourtant, à quelques encablures de la fin du marché estival, le Brésilien est toujours Parisien. Même si pour le moment, il n’a pas été utilisé par Thomas Tuchel depuis le début de la saison et donc ce dimanche contre Toulouse (4-0).

« Ça c’est le but, de finaliser cette chose le plus vite possible (le dossier Neymar ndlr) malheureusement pas aujourd’hui. C’était le moment pour jouer. Il sait ça (Leonardo ndlr) que je veux régler ces choses, mais cela n’est pas clair en ce moment. C’est toujours important qu’il joue. Ce n’est pas seulement mon choix, si c’est sûr, il aurait joué aujourd’hui », a ainsi détaillé le coach allemand après la rencontre qui a vu son équipe s’imposer facilement.

Choupo-Moting veut qu’il reste

Un petit coup de pression déguisé pour Leonardo, le directeur sportif revenu au club cet été, qui peine légèrement à conclure la transaction. Mais ce dimanche, les choses ont peut-être changé. En effet, tout d’abord Edinson Cavani est sorti sur blessure dès la neuvième minute et son compère de l’attaque Kylian Mbappé l’a imité en deuxième période. Eric Maxim Choupo-Moting fait donc figure de dernier rescapé en ce qui concerne la pointe de l’attaque parisienne.

« Pour moi, il doit rester. C’est un joueur, tout le monde le sait, de qualité. Bon, c’est vrai que ces dernières semaines ont été compliquées pour lui, mais c’est au club de gérer cela (sourires) », a lui répondu l’international camerounais, véritable homme de la rencontre, devant les médias en zone mixte. Une chose est certaine, cela dure un peu trop longtemps au goût de tout le monde et visiblement, Thomas Tuchel commence sérieusement à s’impatienter.

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10