À moins de quinze jours de la fin du mercato, le dossier Soumah fait partie des cas qui alimentent le plus l’actualité de la Ligue 1. Milieu offensif âgé de 22 ans révélé à Guingamp, Soumah est aujourd’hui dans le viseur de trois clubs : Lens, le Paris Saint-Germain et l’Olympique Lyonnais. Exit les options nancéiennes et rennaises donc. Aperçu ce week-end dans les tribunes du Stade Felix-Bollaert, le Guingampais n’a toujours pas choisi sa future destination, mais il se pourrait bien que les Sang-et-Or parviennent à doubler les poids lourds parisiens et lyonnais.

C’est ce que nous a confirmé une source proche du dossier contactée par nos soins. « C’est vrai que Lens l’aime beaucoup. Mais son but c’est d’attendre. Oui le PSG a montré un intérêt, mais n’a pas avancé à cause du cas Rothen. L’OL a également fait savoir que si Mounier part, il reviendra vers lui (Soumah). Mais on ne peut pas dire que Richard est insensible à Lens. S’il devait choisir avec le coeur, ce serait Lens. Il a une relation paternelle avec Gervais Martel. Il a une totale confiance en lui. »

Dans ce dossier, on l’a bien compris, c’est le RCL qui a les faveurs du joueur. Mais le manque de liquidités du club nordiste fait que tout reste ouvert. Si l’OL n’a, à priori, pas les moyens d’offrir une place de titulaire au Guingampais, les Gones n’ont pas pour autant perdu la bataille. Tout comme les Parisiens. En est désormais très clair que l’issue de ce dossier dépendra du club qui réussira à vendre en premier un ou plusieurs de ses indésirables. C’est-à-dire, Rothen à Paris, Dindane et Akalé à Lens et Mounier à Lyon.