La Provence en est sûre, l’Olympique de Marseille cible un défenseur central cet été. Boubacar Kamara (19 ans), qui n’a pas encore prolongé son contrat avec son club formateur, et Duje Caleta-Car (22 ans) ont donné satisfaction lors de la deuxième partie de saison tandis qu’Adil Rami (33 ans) a promis une revanche après un exercice post-Coupe du Monde délicat. Mais les départs d’Aymen Abdennour (29 ans), dont le prêt en provenance du Valence FC est terminé, et de Tomas Hubocan (33 ans), en fin de bail, invitent à la prudence.

Alors, la cellule de recrutement marseillaise a commencé à sonder le marché à la recherche de renforts potentiels dans ce secteur de jeu. Et toujours d’après le quotidien régional, deux noms se dégagent : Joris Gnagnon (22 ans) et Anthony Briançon (24 ans). Le pensionnaire du Séville FC est suivi depuis très longtemps par les observateurs phocéens. Sa première saison en Andalousie, entre blessures et choix de coaches (15 apparitions toutes compétitions confondues, 7 en Liga), est contrastée.

Nîmes ne veut pas lâcher son capitaine

Monchi, directeur sportif sévillan, ne le lâchera pas à moins de 15 M€, son prix d’achat en provenance de Rennes l’été dernier. L’OM est prévenu. Pour ce qui est du Nîmois, la donne s’annonce là aussi ardue pour Andoni Zubizarreta. Si ses scouts ont apprécié la belle saison du Croco (33 matches, 2 buts et 2 passes décisives), la concurrence est rude, Rennes, Monaco, Strasbourg et Saint-Étienne étant également sur le coup.

Surtout, les pensionnaires des Costières n’entendent absolument pas le lâcher. « Anthony Briançon est intransférable », a ainsi expliqué le directeur sportif gardois Laurent Boissier dans les colonnes de La Provence. Sous contrat jusqu’en juin 2021, le capitaine du NO s’annonce donc comme une cible compliquée pour l’OM, mais le mercato est long. Le chantier de la défense est en tout cas bel et bien lancé du côté de l’Orange Vélodrome.

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10