Depuis le début du mercato, la stratégie de Lille est claire comme de l’eau de roche. Si Gervinho, qui sera en fin de contrat l’été prochain, est autorisé à partir, Eden Hazard est quant à lui intransférable. Et alors que l’officialisation du transfert de l’international ivoirien du côté d’Arsenal doit intervenir dans les plus brefs délais, voilà qui doit donc fort logiquement sceller l’avenir de son coéquipier belge. Comme le répétait le président Michel Seydoux il y a de cela quelques jours : « J’ai l’impression d’être une espèce de machine qui répète la même chose tous les jours, tout le temps, à la même heure. (...) Notre volonté est qu’Eden continue et il continuera. On ne va pas discuter 175 ans sur ce sujet ».

Pas de place au doute donc, le prodige venu du Plat-pays n’est en aucun cas partant. Mais en matière de football, comme vous n’êtes pas sans le savoir, tout va très vite. Considérés comme farfelus au départ, bien des transferts se sont réalisés par le passé sans que l’on s’y attende vraiment. Et alors que l’Inter Milan, le Paris Saint-Germain, le Bayern Munich et même Chelsea suivent de près le cas d’Eden Hazard, difficile de balayer d’un revers de main l’hypothèse d’un départ. Prêts à aligner les millions d’euros, ces clubs pourraient bien contraindre le LOSC à revoir sa position en cas d’offre mirobolante. Et c’est en substance le message que fait passer aujourd’hui le directeur général adjoint Frédéric Paquet.

Loin de refuser contre vents et marées d’étudier des propositions alléchantes, ce dernier avoue clairement sur les ondes de RMC que certaines approches seront réellement difficiles à écarter : « Eden intéresse de grands clubs européens depuis deux ans. Il n’y a pas d’offres concrètes car on n’a pas ouvert la porte. On a un projet avec Eden et l’on souhaite jouer avec lui la saison prochaine. Mais tout peut arriver. On essaye d’être honnêtes dans notre communication donc on ne peut jamais dire jamais car il y a des choses qui ne sont quelques fois pas refusables. Mais ce sont des choses exceptionnelles, qui arrivent très rarement. Mais il est clair que nous travaillons dans le sens de faire la saison avec Eden Hazard ». Un changement de communication qui en dit peut-être long, les écuries intéressées par le diamant belge se faisant toujours plus pressantes.

Dans le même thème :

- L’Inter Milan revient à la charge dans le dossier Eden Hazard

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10