L’Équipe annonçait ce mercredi que Lille pourrait ouvrir la porte à des joueurs à fortes valeurs marchandes, citant les noms d’Idrissa Gueye et Simon Kjaer. Le Danois de 26 ans a confirmé dans les colonnes du quotidien danois Ekstra Bladet qu’un départ serait peut-être à l’ordre du jour cet été. « Je sais que, si je continue à jouer au même niveau que depuis le début de la saison, je vivrai un été très intéressant avec plusieurs options. Je n’y pense pas encore spécialement. Je ne suis pas pressé. Il y a beaucoup de paramètres à prendre en compte pour envisager la prochaine étape de ma carrière... Je ne ferai pas de folies », a confié l’international danois (48 sélections, 2 buts), sous contrat au LOSC jusqu’en juin 2017.

Annoncé par le média danois BT dans le viseur de l’AS Monaco, du Zenit Saint-Pétersbourg, des trois Stambouliotes Besiktas, Galatasaray et Fenerbahçe, de Liverpool, de Manchester United et de Tottenham, le Scandinave, estimé à 15 M€, pourrait devenir le Danois le plus cher de l’histoire des marchés des transferts. Un détail qui ne l’obsède pas, lui qui a glissé quelques pistes concernant son choix lors du prochain mercato. « Le plan, lorsque je suis venu à Lille, était de rester deux saisons et de franchir ensuite un palier. C’était une belle opportunité. J’étais préparé pour. (...) S’il y a un top club qui me veut - cet été ou l’été prochain - alors il n’y a pas de raison de partir dans un club moyen », a-t-il glissé avant de poursuivre.

« Si je pars, la stabilité sera importante. Les clubs qui me voudront devront me montrer qu’ils comptent sur moi sur le long terme », a-t-il indiqué, appréciant son expérience à Lille, où René Girard et le staff n’ont jamais hésité à miser sur lui. « J’ai un statut à Lille. Le club croit en moi. Ma famille se sent bien ici. J’ai compris que j’avais besoin d’un coach qui a confiance en moi et en ce que je dis. (...) Il est important d’avoir un entraîneur qui te comprend. J’en ai un ici. Ce n’était pas le cas à Wolfsbourg et c’est pour ça que ça c’est passé comme ça », a-t-il conclu. De retour au top, Simon Kjaer est prêt pour le grand saut. Avis aux amateurs. Lille peut de son côté déjà se frotter les mains si les montants évoqués se confirment une fois l’été venu.