L’Olympique Lyonnais ne plaisante pas lors de ce mercato. A la mi-juillet, les Gones se sont renforcés à quasiment toutes les lignes. L’une des priorités des Rhodaniens étaient de recruter un défenseur central. Si les pistes Jason Denayer ou encore Eliaquim Mangala ont été explorées, c’est finalement Marcelo (Besiktas) qui a été l’heureux élu. Ce lundi, il était accompagné de Florian Maurice, Jean-Michel Aulas et Bruno Genesio pour livrer ses premières impressions face aux médias au Groupama OL Training Center.

« Je suis très heureux d’être là aujourd’hui. Lyon est un grand club français. Je sais que par le passé beaucoup de Brésiliens ont écrit l’histoire du club. Je veux la faire aussi. Certains sont revenus comme Cris ou Claudio. Je pense aussi a Juninho qui a été là pour les 7 titres. C’est un honneur pour moi d’être ici. Je vais faire de mon mieux pour essayer de me rapprocher de ceux qui ont fait l’histoire de l’OL (...) Bien sûr, tout le monde connaît Lyon. Ils ont fait de bonnes choses en L1 par le passe. Tout le monde connait Lyon au Brésil. J’en fait parti aujourd’hui ».

Un leader naturel

Il poursuit : « Besiktas est un grand club turc. Il m’a ouvert les portes. J’ai été heureux là-bas. Ils m’ont donné des titres. Je vois Lyon comme une belle opportunité pour le futur. Il a une image plus forte que Besiktas. C’était important pour moi. Je peux éventuellement gagner une place en sélection. C’est le projet de l’OL qui a fait que j’ai accepté ce nouveau défi ». Joueur de caractère, Marcelo va tenter d’amener toutes ses qualités à Lyon.

Il en a dit plus sur son style de jeu. « Je suis un joueur rapide malgré ma taille. J’ai 30 ans, j’ai joué dans différents championnats. J’ai beaucoup appris, j’ai beaucoup d’expérience. J’ai gagné des titres. Je suis là pour aider cette équipe de l’Olympique Lyonnais ». De là à être le capitaine des Gones ? « Je laisse le choix à l’entraîneur de choisir le futur capitaine de l’équipe. Il va devoir choisir. Il connaît mieux l’équipe que moi. Je suis là pour aider l’OL. Comme l’a évoqué Bruno (Genesio), ce n’est pas forcément important le brassard. On peut être capitaine dans sa façon d’être ». L’OL a certainement trouvé un nouveau leader avec Marcelo.