En l’espace de six mois de prêt, Moussa Maazou (21 ans) a laissé son empreinte sur le Rocher. Grâce à sa vitesse de pointe et son efficacité face aux buts, l’attaquant nigérien a régalé les supporters de l’AS Monaco. Seulement, malgré ses 6 réalisations en 10 titularisations en L1 (18 apparitions au total), le natif de Niamey n’a pas convaincu les dirigeants du club princier de lever l’option d’achat (5-6 M€ environ), ces derniers préférant finaliser la venue du Congolais DieuMerci M’Bokani (24 ans, ex-Standard). Du coup, il est reparti vers sa formation d’origine, le CSKA Moscou. Mais il ne devrait pas y rester bien longtemps, du fait de l’immense concurrence qui y règne en attaque (Honda, Doumbia, Necid, Vagner Love, Guilherme).

Pour rebondir, l’ancien pensionnaire de Lokeren dispose de quelques touches notamment au Panathinaïkos, comme l’a annoncé le directeur sportif du CSKA Anton Gnemenov dans les colonnes du quotidien grec Sport Day. « Moussa est un très bon joueur. Il l’a montré à Monaco lors de son prêt. Je sais que le Panathinaïkos l’a observé et qu’il le veut. Je sais qu’il a manifesté un intérêt, mais rien de plus, rien d’officiel », a-t-il indiqué avant de préciser que la Ligue 1 était également candidate à récupérer le joueur.

« Il y a également des clubs français et portugais qui sont intéressés. Nous verrons ce qui arrivera. Il y a encore le temps », a-t-il révélé tout en avouant à demi-mot que la préférence du buteur et du club va clairement à la France. « Nous donnerons notre priorité à un club de Ligue 1 ». Il se pourrait donc bien que Moussa Maazou revienne en France quelques semaines seulement après l’avoir quittée. Reste désormais à savoir où…