Si les arrivées de Joao Moutinho, James Rodriguez et Radamel Falcao ont été annoncées largement à l’avance, celle de Ricardo Carvalho a surpris. Il faut dire qu’à 35 ans et après une dernière saison difficile à Madrid, on imaginait mal la nouvelle direction monégasque miser sur un joueur certes expérimenté, mais en net déclin ces derniers mois. Mais l’expérience de celui-ci et son appartenance au clan Jorge Mendes ont facilité son arrivée dans la Principauté.

Interrogé par RMC, l’ancien international portugais a expliqué les raisons qui l’ont poussé à rejoindre l’ASM et le championnat de France. « J’espère continuer à jouer et aider le club qui vient de monter en Ligue 1. J’avais d’autres touches en Europe et ailleurs. Accepter des offres des États-Unis ou Dubaï aurait été considéré comme facile, mais je veux jouer et je pense qu’aller à Monaco est la meilleure des choses. Je suis content de cette décision », a-t-il expliqué. S’il n’a signé que pour un an, c’est pour épauler les jeunes talents et pour leur apporter toute son expérience, et ce, même s’il ne connait pas vraiment l’effectif hormis les dernières stars recrutées ces derniers jours. « La direction sait que dans une équipe, il faut un mélange de jeunes et de joueurs expérimentés. Le club m’a demandé de venir pour aider l’équipe, mais je dois avouer que je ne connais pas beaucoup l’effectif. Celui que je connais le mieux, c’est Joao Moutinho. C’est un joueur qui déteste perdre et qui travaille beaucoup pour tout gagner. Je ne connais pas trop James Rodriguez. Par contre, je connais Falcao qui jouait ici, à Madrid. C’est un attaquant très dangereux. »

Mais avec un tel recrutement et avec sa toute-puissance financière, Monaco va forcément être attendu au tournant. Ricardo Carvalho en est bien conscient et sait qu’il faudra vite gagner des matches pour ne pas décevoir l’incroyable attente suscitée par ce mercato XXL. « L’argument financier est important pour signer des grands joueurs. Maintenant, il n’y a pas que cela, il faut aussi gagner des matches pour ne pas décevoir. Ils m’ont expliqué qu’ils souhaitaient progresser matches après matches, gagner des rencontres, car on ne pourra pas tout réussir après seulement une année. Le PSG part avec un certain avantage, ils ont de bons joueurs et une équipe déjà construite. » Titiller le PSG ? Pas si évident que cela pour l’ancien Madrilène qui sait plus que n’importe quel joueur de l’ASM qu’on ne construit pas un groupe en un jour. « On l’espère tous, mais il est un peu tôt pour se prononcer. Pour commencer, il faut créer un groupe. » Raillé par certains pour sa lenteur, Ricardo Carvalho devrait apporter toute son expérience au groupe monégasque. Une donnée importante à la vue des chamboulements que vit et que va continuer de vivre l’ASM ces prochaines semaines…