Rémi Garde l’avait réclamé à son président, il a obtenu satisfaction. Désireux de renforcer son couloir gauche, où seul Dabo se présentait comme véritable spécialiste du poste, l’entraîneur rhodanien a su convaincre Jean-Michel Aulas de signer un chèque de 2 M€ (plus un maximum de 600 000€ de bonus) pour enrôler Henri Bedimo pour les 3 prochaines saisons.

« Henri Bedimo quitte le MHSC. Le latéral gauche camerounais s’est engagé ce jour avec l’Olympique Lyonnais. Arrivé dans l’Hérault en juin 2011, Henri Bedimo restera comme l’un des éléments essentiels du club montpelliérain dans sa conquête du titre de Champion de France en 2012. En tout, Henri aura disputé 83 matchs sous la tunique montpelliéraine et inscrit un but…C’était justement au Stade Gerland à Lyon en 2011. Le MHSC lui souhaite bonne chance pour la suite de sa carrière », peut-on lire sur le site officiel de Montpellier.

Âgé de 29 ans, le latéral camerounais bénéficiait d’un bon de sortie de la part de son président, après deux ans passés chez les Héraultais. D’abord cible de l’OM, qui lui a finalement préféré Mendy, Bedimo attendait avec impatience une nouvelle proposition. Elle est arrivée finalement en provenance de Lyon, où il tentera de s’imposer comme le titulaire du poste.