Chez les professionnels, un statut peut considérablement varier d’un club à un autre. Julien Sablé peut en témoigner. Joueur majeur de l’AS Saint-Étienne dès ses débuts, il en était même le capitaine, le milieu de terrain défensif a quitté le Chaudron pour rejoindre le RC Lens en 2007. Mal lui en a pris visiblement, puisque la saison passée, ce dernier n’a pratiquement pas joué avec le club artésien et a connu la descente en Ligue 2 en fin de saison.

Malgré l’intérêt de certaines formations à son égard lors du mercato estival 2008, ce dernier est finalement resté dans le Nord pensant qu’il aurait sa chance dans l’antichambre de l’élite. Sauf que les années se suivent et se ressemblent pour lui, puisqu’après la première partie de saison, il n’a disputé que 12 rencontres de championnat, dont seulement six comme titulaire. La situation devenant trop compliquée à ses yeux, Julien Sablé est finalement partant pour un nouveau challenge.

Un nouveau challenge proposé par l’OGC Nice d’ailleurs. Le club azuréen annonce sur son site officiel que le Lensois va s’inscrire dans les prochaines heures avec le groupe de Frédéric Antonetti. Il devrait s’engager pour une durée de trois ans et demi avec les Aiglons, soit jusqu’en 2012 et donner un nouvel envol à sa carrière. Le milieu de terrain devrait également porter le numéro 13, un chiffre peut-être porte-bonheur, lui qui est d’ailleurs originaire de Marseille.

Car trop rarement utilisé ces derniers temps, Julien Sablé a gardé toute sa combativité et a fait preuve d’un comportement exemplaire, ce qui lui a valu de se voir offrir une seconde chance par le GYM. À lui de prouver maintenant que les différents coachs du RC Lens ont eu tort de se passer de ses services durant un an et demi et de démontrer à tous ses détracteurs, qu’à 28 ans, il possède encore de beaux jours devant lui en Ligue 1.