Sébastien Corchia l’a mauvaise. Lui qui a repoussé les avances de plusieurs clubs étrangers pour privilégier l’offre lyonnaise s’est vu doubler sur le fil par Miguel Lopes, méconnu en France, pour une histoire de gros sous. Un volte-face typique du mercato, mais qui laisse souvent de l’amertume. L’entraîneur rhodanien a fait part de sa déception mais a rejeté la faute sur le club de l’international espoir. « Je suis déçu pour Corchia, il est difficile pour lui de se retourner contre son club, mais de ce que j’en sais Sochaux a été gourmand. Quand certains bonus sont liés à des évènements sûrs d’arriver, ce ne sont plus des bonus pour moi. Je comprends la décision de ses dirigeants, ça s’est peut-être joué à 250 000 €, ce n’est peut-être pas le cas, mais c’est peut-être de la faute à Sochaux aussi, pourquoi l’imputer à Lyon ? Provisoirement, le mercato est clos. On a des joueurs en instance de départ mais qui sont toujours là. Les arrivées de Miguel et Gaël me comblent, donc pour l’instant, l’effectif est stable ».

Toutefois, Garde sait bien qu’en France, le nom de Miguel Lopes passe encore inaperçu. « C’est un international qui était dans le groupe portugais pour le dernier Euro. Il est principalement latéral droit, a des qualités de puissance, défensivement intéressant, a du volume, est intéressant sur les centres. On avait deux pistes, j’avais rencontré Corchia, ça s’est bien passé, mais son club s’est montré gourmand, tout simplement. L’opportunité de Miguel Lopes s’est développée, car économiquement plus intéressante. Si c’est un pari, c’est un petit pari, car c’est un international portugais prêté. Il est peut-être inconnu dans le championnat de France, mais on l’a suivi attentivement. On a un joueur avec un potentiel, et une réelle envie de retrouver la sélection ».

Après avoir commenté l’arrivée de son nouveau latéral droit, Rémi Garde a également fait le point sur les départs possibles. Pas de surprise, Briand et Gomis sont toujours poussés vers la sortie, mais Garde ne peut que subir les évènements. « Gomis et Briand ? Il y a quelques opportunités effectivement, qui sont en train d’évoluer. J’espère, pour tout le monde, que ça pourra se concrétiser. Jimmy a eu un problème physique dans la semaine, je pense qu’il sera du groupe demain mais je verrai si je peux l’aligner et combien de temps. Je n’ai pas plus d’informations à vous donner pour Bafé. Clément Grenier ? Je n’ai pas eu d’informations sur la réunion d’hier, et même si j’en avais, ce n’est pas à moi de vous les donner (rires), mais je crois savoir que ça s’est bien passé ». Une bonne nouvelle pour l’OL.