Voilà un nom qui revient fréquemment aux oreilles des supporters lyonnais : Mohamed Yattara. Et pour cause, le véloce attaquant guinéen est arrivé entre Rhône et Saône en 2009. Cinq ans plus tard, pas d’évolution nette de son statut dans la capitale des Gaules. L’été à venir pourrait donc être crucial pour l’avant-centre âgé de 20 ans. En effet, prêté successivement en Ligue 2 à Arles-Avignon, puis Troyes et enfin Angers cette saison, avec qu’il a inscrit 11 buts en 30 apparitions, l’heure semble venue de franchir un cap. Ce qui passe par la confiance de l’OL et une place dans le groupe pro ou par un départ.

Déjà imprégné du projet lyonnais qu’il a repris en main après le départ de Rémi Garde, Hubert Fournier songerait s’inscrire dans la continuité de son prédécesseur et donner du temps de jeu aux jeunes pousses du centre de formation. Une aubaine pour Yattara qui en plus de l’atout jeunesse, dispose également d’une certaine expérience après ses multiples prêts dans l’antichambre de l’élite du football français. Le nouvel entraîneur lyonnais aurait ainsi rencontré le Guinéen mercredi, et lui aurait exprimé sa confiance en vue de la saison à venir, d’après des informations du Progrès.

Le contrat rhodanien de Yattara prenant fin en 2015, une prolongation semble inévitable si l’OL souhaite intégrer pleinement son jeune joueur à son projet et son équipe première. De quoi également éviter un départ libre d’un élément qui jouit d’une certaine cote sur le marché hexagonal. En effet, le quotidien lyonnais précise aujourd’hui dans ses colonnes que l’entraîneur rennais Philippe Montanier se serait montré intéressé par le profil du Gone. Alors que le mercato est sur le point d’ouvrir ses portes, et que la reprise de l’entraînement est prévue pour le 27 juin, la direction olympienne devra trancher. Et vite.

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10