Tout le monde en parle. L’Olympique de Marseille travaille sur le dossier André Villas-Boas pour la succession de Rudi Garcia. Et visiblement, les discussions seraient très avancées puisqu’au Portugal, on se veut affirmatif, de A Bola à Record : « André Villas-Boas sûr à Marseille » et « Villas-Boas file à Marseille ». Radio Renascença, elle aussi affirmative, annonce même que Ricardo Carvalho, ancien défenseur de l’AS Monaco, du Real Madrid et de Chelsea, sera son premier adjoint.

L’Équipe, un peu plus prudent, évoque une rencontre entre l’intéressé et Jacques-Henri Eyraud à Monaco et des « avancées concrètes » sur le dossier. Le président marseillais était d’ailleurs sur la réserve lundi soir au micro de RMC Sport. « Je ne confirme aucune information sur ce sujet. Il faut être patient. On a envie de travailler dans la sérénité autant que possible pour trouver la personnalité, le talent et l’expertise qui nous amèneront encore plus haut. Tant qu’on ne s’est pas mis d’accord avec qui que ce soit, on ne fera pas de commentaire », expliquait-il.

450 000€ par mois

La Provence avance pour sa part que « Villas-Boas, c’est imminent ». L’information pourrait même être annoncée officiellement dans « les toutes prochaines heures ». Un son de cloche que nous a confirmé un proche du dossier. Le quotidien régional assure même que certains dessous du contrat du coach portugais sont déjà scellés. Ce dernier devrait ainsi percevoir 450 000€ par mois, loin des 600 000€ évoqués par certains ce lundi. Ce montant, Le Parisien l’annonce aussi, expliquant que, hormis quelques derniers points de détails concernant la composition du staff notamment, l’accord entre les deux parties est quasiment total.

Libre depuis fin 2017, et la fin de son aventure au Shanghaï SIPG, André Villas-Boas devrait donc sauf surprise s’offrir un rebond de choix à l’OM. Un choix estampillé Andoni Zubizarreta, qui travaille sur la question depuis plusieurs semaines. L’Espagnol, persuadé que le Special Two est l’homme de la situation, a œuvré pour le convaincre d’accepter le challenge en Ligue 1, convaincu qu’il peut mener à bien le nouveau projet marseillais orienté sur la jeunesse.

Dans le même thème :

William Gallas : « je ne pense pas que Villas-Boas ait les épaules assez solides pour entraîner l’OM »

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10