Il n’y a pas que les supporters marseillais qui se sentent orphelins de Marcelo Bielsa. L’arrivée de Michel sur le banc de touche a en effet marginalisé deux joueurs qui s’étaient révélés quasiment indispensables sous l’ère Bielsa : Brice Dja Djedje et Alaixys Romao. Pour ces deux-là, le départ surprise du coach argentin leur aura coûté leur place. Le premier nommé a ainsi vu deux concurrents directs débouler à droite, Manquillo et Isla. En se blessant à l’échauffement de Marseille-Troyes, premier match de Michel, il a raté le début de l’aventure et accumule ainsi aujourd’hui un retard presque irrémédiable sur Manquillo, qui a donné satisfaction à son entraîneur.

Comme l’assure L’Équipe, Brice Dja Djedje a déjà demandé un entretien avec son entraîneur, qui lui a expliqué ne pas avoir de problème particulier avec lui. Mais l’horizon de l’Ivoirien de 24 ans semble bouché aujourd’hui (2 entrées en jeu en L1 avec Michel, 1 titularisation en Ligue Europa contre Braga). Un nouveau rendez-vous pourrait avoir lieu et, surtout, Dja Djedje pourrait envisager de changer d’air bien plus vite que prévu, alors que son contrat s’achève en 2018.

La donne est légèrement différente avec Romao, dont le contrat se termine à l’issue de la saison. Le milieu défensif togolais, pierre angulaire de Bielsa la saison passée, sait qu’il ne prolongera pas l’aventure avec l’OM, mais il reste déçu par son temps de jeu. Résultat, il envisage lui aussi un mouvement lors du prochain mercato hivernal. Le club olympien acceptera-t-il de céder deux hommes importants de la saison passée ?