« Andoni (Zubizarreta) doit l’expliquer. Ils se sont vus avec son agent. Je crois qu’il y a un commun accord pour une prolongation. (...) J’espère qu’on va arriver à un accord. J’espère que quand il reviendra, on, pourra le mettre plus dans le jeu. On veut profiter de ce talent à l’OM. Une réunion a été faite cette semaine. On est près d’un accord, passer de la parole au papier, c’est toujours plus difficile ». Vendredi, en conférence de presse, André Villas-Boas faisait le point sur ce qui est devenu le dossier Isaac Lihadji (17 ans).

Présenté comme l’espoir le plus prometteur issu du centre de formation de l’Olympique de Marseille ces derniers mois, l’attaquant, sollicité par des écuries plus huppées, est très attendu. Ses débuts avec les professionnels cette saison - deux entrées face à Dijon (0-0, 7e journée de L1) et Amiens (3-1, 9e journée de L1) - font saliver les supporters olympiens, qui placent beaucoup d’espoirs en lui. Seulement, la signature de son contrat professionnel traîne en longueur.

« Être titulaire à l’OM est un grand truc »

Interrogé longuement par L’Équipe, l’intéressé, qui prépare le Mondial U17 au Brésil avec les petits Bleus, est resté évasif. « Je ne me suis pas posé trop de questions. C’est en discussions », s’est-il contenté de répondre à cette question. Le jeune homme s’est en revanche montré un peu plus bavard sur ses premiers pas dans le groupe de l’équipe première emmené par AVB, un coach qui lui « donne beaucoup de conseils ». « Tout le monde. Mandanda, Luiz Gustavo, Thauvin, Payet, Kamara, Lopez... Ils m’ont tous dit : "N’aie pas la pression, joue comme tu sais" », a-t-il expliqué.

Il espère, après avoir fait son trou, s’imposer durablement au sein de l’écurie phocéenne. « Être sur le banc, c’est déjà énorme. Mais être titulaire à l’OM est un grand truc. Donc, oui, j’espère le devenir », a-t-il avoué, conscient qu’il a encore de nombreux domaines à améliorer pour y parvenir. « Savoir gérer mes efforts, me renforcer physiquement. Savoir dribbler, et faire la passe. Parfois, j’ai tendance à trop dribbler », a-t-il conclu. L’OM espère, lui, ne pas être dribblé par son jeune talent pour pouvoir en profiter encore longtemps.