Si Valère Germain est diablement efficace avec l’Olympique de Marseille en match de présaison avec trois buts sur cinq rencontres dont le seul et l’unique lors du dernier match amical contre le Fenerbahçe, il est bien seul. Seul, dans tous les sens du terme. En effet, sur le terrain, l’ancien Monégasque est bien loin de ses partenaires et peu servi malgré le nouveau pressing tout terrain mis en place par Rudi Garcia qui permet de récupérer le ballon très haut et se porter vite vers le but.

De fait, Germain est, pour le moment, le seul vrai attaquant de pointe de l’Olympique de Marseille et le technicien français sait tout à fait qu’il ne peut pas faire la saison seul à ce poste. Ainsi, le recrutement d’un autre numéro neuf, de calibre international, est dans les petits papiers de la direction phocéenne et ce n’est un secret pour personne. Toutefois, il se pourrait que ce fameux dossier du « grand attaquant » mette encore un peu de temps à être concrétisé par Andoni Zubizarreta et Jacques-Henri Eyraud.

Germain est le seul spécialiste du poste

« Valère est un joueur intelligent et pas seulement dans ses déplacements, mais aussi dans le jeu avec l’équipe. Je ne suis pas étonné que ça se passe bien pour lui. Il faut le ménager, car on n’a pas d’autre avant-centre type pour l’instant », a avoué l’ancien entraîneur de Lille avec une pointe d’inquiétude à nos confrères de La Provence. Andoni Zubizarreta prospecte donc tous azimuts pour un dossier qui pourrait ne se concrétiser qu’à la fin de l’été.

Le quotidien régional évoque toujours le fait que Giroud soit la priorité de l’OM, mais que le joueur est pisté par Dortmund qui aurait commencé les grandes manoeuvres. Les pistes Bony, Bacca et Dembélé sont toujours à l’étude et le directeur sportif de l’OM reçoit moult candidatures d’attaquants pas toujours en phase avec le profil recherché. Le club phocéen entamera sa saison le 27 juillet contre Ostende en Ligue Europa et pour le moment, seul Germain est un spécialiste. Le temps presse.