« Je sais exactement les postes et le profil des joueurs dont on a besoin ». Ce mardi, au centre d’entraînement Ooredoo, Thomas Tuchel a glissé qu’il avait déjà préparé le mercato estival du Paris SG, ciblant les besoins de son effectif. S’il n’a pas voulu donner de noms, l’Allemand a fixé sa priorité pour renforcer son secteur offensif. Il s’agit de Nicolas Pépé (23 ans), assure Le Parisien.

Le quotidien explique que le technicien du club de la capitale apprécie « la vitesse, la polyvalence, l’adresse, le volume et le sens tactique » de l’attaquant du LOSC, auteur d’une saison en tous points remarquable (19 buts et 11 passes décisives en Ligue 1). Dimanche, lors de Lille-PSG (5-1, 32e journée), l’Ivoirien a encore brillé (1 réalisation, 2 offrandes) sous les yeux du coach parisien.

La concurrence est rude

Séduit, ce dernier l’a érigé en plan A pour son attaque, orpheline et moins saignante lorsque ses cadors (Neymar, Edinson Cavani ou Angel Di Maria) sont absents. Le PSG aura toutefois fort à faire dans ce dossier. Si les Nordistes ont, par la voix de leur président Gérard Lopez, confirmé un départ en fin de saison, les sollicitations se multiplient. Téléfoot expliquait dimanche que Chelsea souhaitait en faire le successeur d’Eden Hazard (28 ans) en cas de départ de ce dernier au Real Madrid.

France Football indiquait mardi que l’Inter Milan avait lancé une première offensive à 60 M€. Liverpool, Arsenal et, surtout, le Bayern Munich, comme nous l’indiquions la semaine passée, sont également à l’affût sur ce dossier pour un transfert qui pourrait bien avoisiner les 80 M€. La bataille est donc lancée et les enchères démarreront officiellement fin mai selon les propres dires du président Lopez. Le PSG sait ce qu’il lui reste à faire pour contenter Thomas Tuchel...