« C’est le grand chaos au Paris SG pour le mercato ». Difficile d’y voir clair pour l’instant au sujet du visage du club de la capitale la saison prochaine. Thomas Tuchel a bien déclaré en conférence de presse récemment qu’il espérait accueillir des joueurs fiables pour reconstruire son effectif, le flou reste entier, tant les cibles citées dans l’orbite de l’écurie championne de France sont nombreuses. On devrait y voir un peu plus clair dans les prochains jours.

L’Équipe révèle en effet dans son édition du jour qu’une réunion au sommet se tient ce vendredi du côté de Doha, au Qatar, siège de l’état-major de QSI, propriétaire du club. Le président Nasser Al-Khelaïfi est rentré au pays, accompagné de plusieurs membres de sa garde rapprochée, explique le quotidien sportif. Ces derniers ont été rejoints par le directeur sportif Antero Henrique, qui a quitté la Ville lumière pour le Golfe ce jeudi.

Définir les priorités et l’enveloppe mercato

Et si Thomas Tuchel, qui s’exprimera en conférence de presse en début d’après-midi à la veille du déplacement à Angers, n’est pas de la partie, il ne faut pas y voir de nouveaux signes de tensions, les deux hommes ayant été confortés dans leurs fonctions aux dernières nouvelles. Au menu donc, des discussions concernant le mercato d’été à venir. L’idée est en effet de définir les contours du groupe à disposition du technicien allemand pour la saison prochaine. Plusieurs priorités devraient être fixées : un ou deux milieux défensifs (Allan de Naples tient la corde), un attaquant, un milieu offensif et un latéral.

Cette réunion permettra aussi de se mettre d’accord sur le budget alloué aux transferts. Une enveloppe qui dépend, évidemment, des futures ventes (les noms de Thomas Meunier, Christopher Nkunku, Layvin Kurzawa et Stanley Nsoki sont les plus régulièrement cités), puisque le PSG est toujours dans le viseur de l’UEFA et de son fair-play financier. Les choses sérieuses vont donc enfin pouvoir commencer...

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10