Mino Raiola a l’art de mettre en scène ses poulains. Réputé pour faire les gros titres et à dégainer des punchlines en tout genre lorsque Zlatan Ibrahimovic faisait l’actualité du mercato, le célèbre agent s’est trouvé une nouvelle tête d’affiche sur la scène des transferts pendant que son géant suédois se remet d’une blessure au genou : le jeune Donnarumma. Loquace à l’heure d’évoquer les dessous du divorce entre le portier italien et les Rossoneri, Raiola n’a pas oublié d’évoquer de ses autres protégés pour autant.

À commencer par le milieu de terrain du Paris Saint-Germain Blaise Matuidi (30 ans). Joueur des Rouge-et-Bleu depuis maintenant six ans, l’international tricolore (58 sélections, 8 buts) fait à nouveau parler de lui de l’autre côté des Alpes. Dans les colonnes de la Gazzetta dello Sport, Raiola s’est même montré plutôt ouvert à un avenir transalpin. « Je ne fais pas la guerre à l’AC Milan. Ils se sont renseignés sur Matuidi, comme l’Inter et la Juventus. On verra. Il y a un an, l’affaire a capoté avec les Bianconeri en raison de problèmes politiques. Peut-être que cette fois... »

Ibrahimovic croule sous les offres

L’an dernier déjà, l’ancien Stéphanois avait flirté avec la Juventus avant que les deux parties ne mettent un terme à leur amourette. Mais cette année, il ne reste plus qu’un an de contrat au Parisien. Contractuellement parlant, Matuidi se trouve donc dans une position idéale pour plier bagage si le PSG veut récupérer des liquidités. Mais au moment d’évoquer son futur, l’intéressé a préféré rester évasif. « Les vacances vont faire du bien. Ma tête est à Paris, j’ai un contrat avec le PSG, je n’ai rien à dire de plus là-dessus. » Et si le futur de Matuidi reste en suspens, celui de Mario Balotelli semble, en revanche, plus défini.

« Demain (aujourd’hui), il y a un rendez-vous avec Nice. C’est bien qu’il reste avec Favre. S’il marque 20 buts, il mérite d’aller au Mondial. Mais je ne sais pas ce que pense Ventura (le sélectionneur transalpin, ndlr), mais il me semble qu’il n’a pas beaucoup de grands attaquants comme lui (Balotelli). » Des propos qui viennent confirmer l’annonce de la signature imminente de l’Italien pour le Gym. Enfin, Zlatan Ibrahimovic n’a pas été oublié. Actuellement en convalescence, l’ancien Mancunien ne manque visiblement pas de propositions. « Il est bien, il a reçu tellement d’offres des États-Unis et pas seulement. Et d’Italie ? Pas de Naples. L’AC Milan ne me l’a pas demandé. Du temps de Galliani, ça aurait été déjà le cas. » A suivre.