Yoann Gourcuff a surpris tout le monde. Libre depuis la fin de son contrat au Stade Rennais, le milieu de terrain âgé de 32 ans cherchait un nouveau challenge comme il l’avait expliqué à Ouest-France au début du mois de juin. « J’ai toujours l’envie de jouer, j’ai toujours la passion et je pense pouvoir apporter à des clubs de Ligue 1. Donc la suite, je la vois sur un terrain de Ligue 1 ou à l’étranger ». Et son appel du pied a été parfaitement entendu par Dijon. Le DFCO lui a offert un contrat d’une année. En conférence de presse ce vendredi matin, le président Olivier Delcourt a expliqué cette décision. « Au début, on était assez dubitatif. Yoann parle beaucoup plus de techniques et de football, c’est un vrai passionné. C’est un joueur d’un très haut niveau, qui apporte au niveau du groupe et des jeunes ». Présent aux côtés de son président ce vendredi lors de sa conférence de presse de présentation, l’ancien joueur de l’OL, qui avait discuté de son choix avec son père Christian, a révélé les raisons qui l’ont poussées à dire oui à ce projet.

Ses propos sont relayés par nos confrères du quotidien L’Equipe. « J’ai vu jouer Dijon à plusieurs reprises les saisons passées, et notamment la saison dernière, et j’ai pris du plaisir en les voyant jouer. J’ai vu qu’il y avait de la réflexion et que ça cherchait à jouer au ballon. C’est un jeu assez collectif : les uns avec les autres, les uns pour les autres. Je trouvais ça intéressant, il y a un projet de jeu. Donc effectivement ça a été un élément important. Je crois aussi qu’il y a une certaine stabilité dans le club, ce qui est toujours intéressant. Après c’est une question de feeling, notamment dans les premiers rapports que l’on peut avoir avec les gens. Or les premiers rapports que j’ai eus (avec les dirigeants dijonnais) ont été très bons : on a pu parler de foot que ce soit avec le coach (Olivier Dall’Oglio), Seb (Sébastien Larcier, le responsable du recrutement) et Olivier Cloarec (directeur général). Tout s’est fait naturellement ».

Yoann Gourcuff se sent bien à Dijon

Et le joueur né en 86 a des ambitions plein la tête. « Prendre un maximum de plaisir, jouer le plus souvent possible, apporter quelque chose à l’équipe, gagner le plus de matches possibles, qu’on arrive à se maintenir, le plus sereinement possible... ». Entré déjà à trois reprises en Ligue 1 (18 minutes de jeu, sans le temps additionnel), Yoann Gourcuff s’est bien intégré au groupe. « Non, j’ai pris du plaisir lors des saisons passées... Après, ce qui est important pour un joueur, c’est aussi l’environnement. Aujourd’hui, je suis dans un club et dans un groupe où ça cherche à jouer au football. Ça me paraît assez sain ici, il y a une bonne atmosphère dans l’ensemble du club. On est concentré sur le terrain et c’est bien là le plus important pour moi ». Il a aussi avoué se sentir plutôt bien physiquement, ce qui par le passé lui a causé des problèmes.

« Ça se passe bien depuis que je suis arrivé. J’enchaîne les semaines d’entraînement. On essaie de travailler, de faire au mieux avec le staff, en échangeant sur mes ressentis, mes sensations... On essaie d’avancer comme ça, j’espère avoir de plus en plus de temps de jeu progressivement ». Le milieu tricolore veut vraiment se mettre au service du collectif. « Je me considère comme un milieu de terrain. Après, je peux jouer dans différents postes, différents registres, ça dépendra du schéma tactique du coach et de l’adversaire. C’est un équilibre d’équipe à trouver ». Toutes les conditions sont donc réunies pour que l’international tricolore se sente bien sur comme hors du terrain. Un dernier défi pour lui avant de raccrocher les crampons ? « Je n’en sais rien. Je suis un passionné de football, je prends beaucoup de plaisir à m’entraîner. J’espère jouer aussi le plus souvent possible, car j’aime la compétition et j’ai besoin de ça ». Le message est passé !