Dans quelques heures, Montpellier défiera Arsenal sur la pelouse de l’Emirates Stadium (5e journée de Ligue des Champions). Un match à enjeux pour les deux formations, les Héraultais rêvant encore à une place en Europa League tandis que les Londoniens espèrent sceller leur qualification pour les huitièmes de finale de C1. Contacté par nos soins, le Brésilien André Santos (29 ans) a bien voulu livrer ses sensations avant cette rencontre. « Montpellier est le champion de France en titre. Alors, cette équipe possède des grandes qualités. Elle n’est pas au mieux en Champions League et en Ligue 1, mais elle peut nous compliquer la vie. Tous les matches de C1 sont compliqués », a-t-il indiqué avant de dresser le portrait de son équipe, marquée par le départ de Robin Van Persie cet été à Manchester United.

« Robin est un grand joueur et un grand ami que je m’étais fait à Arsenal. Mais, dans le monde du football, la vie est ainsi faite. Il est parti pour atteindre ses objectifs et je lui souhaite tout ce qu’il y a de meilleur. Nous avons recruté de bons joueurs qui vont pouvoir apporter de la qualité à notre ligne d’attaque », a-t-il confié, pensant par exemple à Olivier Giroud. « C’est un grand attaquant et je suis sûr qu’il va donner beaucoup de plaisir à nos supporters », a-t-il lancé, demandant toutefois du temps. « L’équipe est jeune, avec beaucoup de nouveaux joueurs. Alors, cela prend un peu de temps pour trouver les automatismes et commencer à jouer de la meilleure des manières », a-t-il avoué, faisant confiance à Arsène Wenger, « homme exceptionnel » et un « grand entraîneur », pour trouver la bonne solution.

S’il se met au service de son manager, l’international auriverde (22 sélections) n’est pas énormément utilisé depuis le début de la saison (6 apparitions), face à la concurrence de Kieran Gibbs et Thomas Vermaelen. Une situation qui avait fait naître quelques rumeurs de départ, la presse l’annonçant à Galatasaray ou au Brésil. « La concurrence, je la vis sereinement. Nous avons un effectif de qualité et je dois continuer à travailler dur pour avoir ma place. Je n’ai pas l’intention de partir. Ma famille et moi nous sommes adaptés. J’aime beaucoup ma vie et le football ici et j’entends rester au moins jusqu’à la fin de mon contrat (juin 2015) », a-t-il expliqué, même si la perspective d’une aventure en Ligue 1 pourrait l’intéresser. « Le championnat de France est très intéressant, l’un des meilleurs du monde. Aujourd’hui, les investissements massifs de certains clubs peuvent pousser de nombreux joueurs à venir y jouer », a-t-il conclu. Le match du soir face à Montpellier permettra à André Santos de se mesurer, qui sait, à l’un de ses futurs adversaires en L1 dans un avenir plus ou moins proche...