Demain soir, l’Olympique Lyonnais joue gros à domicile en Ligue des Champions face à Benfica (match à suivre sur le live commenté de notre site). Obligés de l’emporter pour oublier la défaite de Lisbonne, les Gones comptent sur la dynamique de leurs deux victoires consécutives en championnat pour gagner. Cependant, si les sourires sont revenus au sein de l’effectif rhodanien, un épisode malheureux a interpellé les Lyonnais.

En déplacement à Toulouse lors de la dernière journée de L1, l’OL a vu son défenseur central, Marcelo, être la cible d’insultes de la part d’une partie des supporters de l’OL. Pire, le Brésilien aurait même été la cible de jets de projectiles. Pourquoi ces scènes alors que Marcelo avait repris du poil de la bête ? « C’est assez banal au départ. À un moment, il y a eu des critiques, voire des insultes de la part de certains supporters et le joueur concerné a répondu », avait indiqué Jean-Michel Aulas, précisant que ces tensions étaient apparues à l’aéroport de Lisbonne.

Garcia alignera la meilleure équipe

Depuis, les dirigeants lyonnais tentent de régler le problème. Marcelo sera-t-il présent demain face à Benfica ? Pour le moment, il est encore trop tôt pour le savoir. Interrogé, Memphis Depay a préféré botter en touche. « Je ne connais pas les détails, mais je sais que le président, Juninho, et tout le monde, travaillent pour résoudre le problème. Le plus important, c’est le match de demain. On aura besoin d’un stade plein, derrière l’équipe, qui nous donne l’énergie nécessaire. »

Et Rudi Garcia ? Le nouvel entraîneur de l’OL sera-t-il obligé de se passer des services de son joueur pour éviter tout problème avec les supporters ? « Memphis a bien répondu. Juni et le président se sont saisis du problème. Je me concentre sur le match de demain. Pour reprendre votre question qui disait « vous oblige à », non, je fais mes choix pour mettre la meilleure équipe sur le terrain. Il n’y a que ça qui dicte mes choix et rien d’autre. » À suivre.