Il n’a suffi que de 26 secondes pour que la finale de la Ligue des Champions vire du rêve au cauchemar pour Tottenham. Trouvé dans le dos de la défense, Sadio Mané délivrait un centre vers la surface des Spurs. Moussa Sissoko qui donnait des consignes à Kieran Trippier à malencontreusement touché le ballon de la main. Suffisant pour que Damir Skomina désigne le petit point blanc. Mohamed Salah le convertira tandis que Divock Origi inscrira un second but. Suffisant pour que Liverpool domine Tottenham (2-0). Coach malheureux, Mauricio Pochettino a néanmoins fait preuve de lucidité dans son analyse d’après match.

Interrogé au micro de RMC Sport, le technicien argentin regrette l’entame de match délicate de son équipe : « quand on commence comme ça avec 1-0 dès la première minute c’est difficile. Ça à un impact psychologique énorme ça change la donne dans la partie. Le match a eu un visage différent dès ce moment-là. » Il a ensuite mis en avant les ressources dont ses joueurs ont fait preuve même si cela n’a pas été suffisant : « je suis très fier. En première mi-temps on a été touché, mais en seconde période on aurait mérité plus. On aurait mérité d’égaliser ou de marquer. Il y aurait aussi pu avoir un penalty en fin de rencontre. On a pris des risques on aurait pu faire plus. Il ne faut pas être trop déçu. Cette aventure a été exceptionnelle pour Tottenham. »

Un entraîneur déçu, mais satisfait de son équipe

S’il a pointé du doigt quelques erreurs d’arbitrage, Mauricio Pochettino ne s’est pas caché pour autant derrière les décisions du corps arbitral pour justifier la défaite de son équipe. Pour lui, il n’a pas manqué grand-chose pour que son équipe prenne le dessus sur Liverpool... Sûrement un peu de réussite : « en tant qu’entraîneur on essaye de trouve un coupable. Alors on est concentré, on se plaint des arbitres, des joueurs ... Mais au final, Liverpool a réalisé une saison fantastique. C’est dommage. En 90 minutes, on a bien joué. On méritait de gagner aujourd’hui. Dans le football ça se joue sur les petits détails. On a concédé un penalty et Liverpool a gagné. »

Auteur d’une saison exceptionnelle, Mauricio Pochettino aurait pu être récompensé par un trophée pour ses cinq saisons passées à la tête des Spurs, mais le scénario de cette rencontre n’a pas été en son sens. Questionné sur son avenir, il a préféré botter en touche : « je pense que ce n’est pas le moment de parler de l’avenir. Là c’est le présent. » Pour autant, il estime que ce match constitue un tournant pour Tottenham et cela pourrait aider le club londonien par la suite : « toutes les victoires et réussites sur lesquelles on s’appuie il y a des choses douloureuses derrière. Il faut utiliser cette douleur pour être plus fort. » C’est en tout car ce qu’a réussi Liverpool. Les Reds ont été sacrés cette saison alors qu’ils avaient perdu la finale précédente contre le Real Madrid (3-1).

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10