Après la fin de la trêve internationale en cours, les clubs retrouveront leurs internationaux et un calendrier démentiel avec l’arrivée de la Ligue des Champions. Le tirage au sort de la phase de poules a proposé quelques groupes sacrément relevés (on pense notamment à celui du FC Barcelone avec le Borussia Dortmund, l’Inter Milan et le Slavia Prague), et plusieurs championnats ont inséré une journée de championnat en milieu de semaine fin septembre. Ce qui va donc offrir un enchaînement terrible d’un match tous les trois jours jusqu’à début octobre.

C’est le cas des clubs français. Le PSG va retrouver les terrains samedi 14 septembre avec la réception de Strasbourg, club qui lui a fait malgré lui beaucoup de tort la saison passée, avant d’enchaîner avec la réception du Real Madrid le 18 septembre et un déplacement à Lyon le 22 ! Suivront Reims, Bordeaux, Galatasaray et Angers, soit 4 matches en 11 jours. L’OL a autant de matches au programme, avec un déplacement à Amiens pour la reprise de la Ligue 1, la réception du Zenit puis celle du PSG, avant un enchaînement a priori abordable avec Brest puis Nantes, avant un déplacement à Leipzig suivi du derby face à Saint-Étienne. Deux matches de Ligue des Champions, le PSG et l’ASSE au programme : il ne faudra pas se louper. De son côté, Lille aura droit à deux beaux morceaux en Europe, avec l’Ajax et Chelsea, mais n’affrontera pas de « gros » en championnat durant cette période dense.

Le calendrier herculéen de l’Inter Milan

À l’étranger, les journaux catalans s’inquiètent déjà pour le FC Barcelone. Il faut dire que l’enchaînement Barcelone-Valence (14 septembre)/Dortmund-Barcelone (17 septembre) fait peur, alors que le début de saison ne correspond pas aux attentes. Le retour de Lionel Messi, annoncé en avance sur le programme, devrait remettre le Barça sur la bonne voie. Du côté du Real Madrid, c’est un peu plus abordable en Europe (avec un déplacement à Paris et la réception de Bruges) mais il faudra se coltiner deux déplacements particulièrement relevés, avec le derby face à l’Atlético de Madrid et un match face au FC Séville en terre andalouse, le tout à moins d’une semaine d’intervalle avec la réception d’Osasuna intercalée !

Chez les Anglais et les Allemands, il n’y aura pas de journée de championnat intercalée en milieu de semaine au mois de septembre, ce qui leur laissera un temps de récupération supérieur. En Italie par contre, il y en aura bien une, comme en Espagne et en France. Et le pompon du pire calendrier est gagné par l’Inter Milan, avec un enchaînement démentiel. La Serie A reprendra le 14 septembre avec la réception de l’Udinese puis la Ligue des Champions débutera avec celle du Slavia Prague, adversaire le plus abordable du fameux groupe de la mort. Facile, me direz-vous. Ce qui suit l’est moins. Sur les 16 jours suivants, l’Inter va enchaîner le derby milanais, la Lazio, la Sampdoria, le FC Barcelone et la Juventus Turin ! Pour Antonio Conte et ses hommes, la série de matches qui arrive va conditionner la suite de leur saison.

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10