Voilà une bonne nouvelle qui ne passera pas inaperçue pour les dirigeants parisiens. En effet, selon les calculs du journal Le Parisien, le club de la capitale va récolter plus d’argent que la saison passée en Ligue des Champions, alors qu’il n’est pas assuré d’aller plus loin dans la compétition. Pour la dernière année d’Unai Emery, le PSG avait récupéré 62 M€ grâce à son parcours en C1. Cette saison, il sait qu’il dépassera les 80 M€.

Un gros pactole donc, gonflé par un nouveau bonus attribué par l’UEFA, établi en fonction d’un classement des clubs européens sur les dix dernières saisons. Dans ce classement, le PSG se classe neuvième, ce qui lui permet de gagner 26,6 M€ ! Dans le calcul total des futurs gains en Ligue des Champions, on trouve bien sûr les 15,25 M€ initiaux versés à toutes les équipes qualifiées pour la phase de poules, les primes de résultats lors des matches de poule, et la qualification pour les huitièmes de finale.

L’estimation des futurs droits TV fait grimper le jackpot

Avec 3 victoires, 2 nuls et 1 défaite, le PSG récupère 9,9 M€ pour son parcours, agrémentés des 9,5 M€ pour la qualification. La somme de tous ces gains fait monter le chèque jusqu’à 61,25 M€. Alors, comment le PSG dépassera-t-il les 80 M€ avant même de savoir s’il se qualifiera pour les quarts de finale ? Grâce aux droits TV, qui sont calculés une fois la compétition terminée. Selon Le Parisien, le club francilien est déjà toutefois assuré d’empocher plus de 20 M€.

Voilà donc pourquoi la direction parisienne peut déjà avoir le sourire. D’un point de vue financier, la Ligue des Champions 2018-2019 est déjà un succès et l’aidera dans sa bataille permanente avec l’UEFA dans le cadre du fair-play financier. Sur le plan sportif, il faudra au moins éliminer Manchester United pour faire mieux que les deux saisons précédentes. Sachant qu’une qualification en quart de finale rapportera également 10,5 M€...