De la tension, de la jeunesse, du caractère, des buts et des rencontres à gros enjeux : voici la recette de cette 5e journée de la Ligue des Champions. Avec quarante-cinq buts marqués, tout le monde a eu l’occasion de se mettre en évidence mardi et mercredi soir dans la plus belle des compétitions européennes. La rédaction FM vous propose son équipe type, forcément subjective, mais séduisante sur le papier.

- Ethan Horvath (Club Brugge) : le Club Brugge était attendu comme une véritable victime du côté du Signal Iduna Park tant le Borussia Dortmund marche sur tout le monde. Il n’en fut absolument rien puisque les Belges n’ont pas encaissé le moindre but. C’est le portier qui a donné le ton dès la 10e minute et un arrêt impeccable devant Pulisic. Il a été ensuite très attentif sur une tentative d’Alcacer (90e). Bruges lui doit beaucoup.

- Thilo Kehrer (PSG) : on commence à comprendre pourquoi le Paris Saint-Germain a été le chercher contre 37 millions d’euros du côté de Schalke 04. L’Allemand a été absolument intraitable sur son couloir droit bien qu’en difficulté offensivement. Petit bonus, s’il cherche dans sa poche ce jeudi matin, il risque d’y trouver Sadio Mané.

- Thiago Silva (PSG) : il suffisait de voir comment O’Monstro et son compatriote Marquinhos ont célébré un ballon qu’ils avaient réussi à ne pas faire terminer en corner pour comprendre toute la rage qui a pu animer les Brésiliens. Hier, Silva a été impeccable tant dans le jeu que dans l’état d’esprit. Il a éteint Firmino puis Salah, assez tranquillement.

- Brandon Mechele (Club Brugge) : il est né en 1993, mais il fait déjà office de patron dans la défense du club de Bruges. Si les attaquants de Lucien Favre n’ont trouvé le cadre qu’à deux reprises sur 12 tentatives c’est en partie parce que la défense, menée par ce jeune homme, lui a bien compliqué la tâche. Bruges s’en sort, grâce à ses hommes défensifs, avec un bon 0-0.

- Juan Bernat (PSG) : le latéral gauche parisien est souvent le détonateur dans les rencontres à enjeux du Paris SG. Déjà contre Naples, c’est lui qui ouvrait le score et hier encore il a marqué le premier but des siens contre Liverpool. S’en est suivi une rencontre pleine de sérieux. Il a aussi réussi à bien enfermer Mohamed Salah qu’on a peu vu.

- Houssem Aouar (OL) : comment faire une équipe type de cette journée de Ligue des Champions sans le mentionner ? Impossible. Le milieu de terrain de l’Olympique Lyonnais a fait, contre Manchester City, exactement tout ce qu’un milieu relayeur doit faire. Il a harcelé le porteur du ballon, s’est projeté vers l’avant balle au pied, il a bien lancé ses attaquants et il a lu le jeu comme personne. Quelle masterclass !

- Arturo Vidal (FC Barcelone) : le Chilien peinait à se faire une place dans le FC Barcelone d’Ernesto Valverde. Il tient peut-être hier sa meilleure prestation contre le PSV Eindhoven. L’ancien du Bayern Munich a joué plus près de Léo Messi et ce n’est pas étonnant si la Pulga a encore frappé. C’est encourageant.

- Jefferson Farfán (Lokomotiv Moscou) : l’ailier péruvien a été absolument merveilleux ce mercredi soir lors de la victoire de sa formation russe face au Galatasaray. Bien qu’il n’ait pas été décisif, c’est lui qui a créé le danger sur le flanc droit de l’attaque moscovite. Il aurait pu parachever sa prestation par un but, mais sa reprise de la tête trouvait la transversale (62e).

- Arjen Robben (Bayern Munich) : le Bayern Munich recevait le Benfica dans un match sous tension notamment pour le coach bavarois Niko Kovac. Sauf qu’il a été sauvé par les tauliers Arjen Robben et Franck Ribéry notamment. L’ailier néerlandais nous a offert du spectacle puisqu’il a inscrit un doublé (13e et 30e) qui a mis ses coéquipiers sur la bonne voie puisqu’ils se sont imposés 5-1.

- Maxwel Cornet (OL) : l’attaquant rhodanien a encore été fantastique contre Manchester City. S’il a raté un but tout fait, il a aussi envoyé une bicyclette sur l’arrête d’Ederson. Déjà buteur à l’aller, Cornet s’est à nouveau joué des défenseurs de Pep Guardiola puisqu’il s’est offert un joli doublé.

- Robert Lewandowski (Bayern Munich) : le Polonais est entré dans l’histoire de la Ligue des Champions. Contre le Benfica (5-1), l’ancien du Borussia Dortmund y est allé de son doublé et s’est offert la place de meilleur buteur de la compétition. Il est aussi devenu le septième joueur à marquer au moins 50 buts en Ligue des Champions. Avec 51 réalisations, il est le sixième meilleur buteur de l’histoire de la compétition.

> l’équipe type de la 4e journée de la phase de poules de Ligue des Champions