Pour les plus optimistes, l’essentiel était la première place du groupe B conservée par le Paris Saint-Germain malgré la défaite en Bavière (1-3). Une première depuis la saison 2013/2014. De quoi sauter de joie ? Pas vraiment. Outre la prestation décevante des hommes d’Unai Emery face à un Bayern pas vraiment au meilleur de sa forme, le tirage au sort des huitièmes de finale qui aura lieu ce lundi à Nyon en Suisse (tirage à retrouver en live commenté sur FM à partir de 12h) ne s’annonce pas franchement comme une partie de plaisir pour les Rouge-et-Bleu.

Pour se faire une idée, il suffit de jeter un œil sur les équipes ayant fini deuxièmes de leur groupe. Chelsea, la Juventus ou encore le Real Madrid, ces trois noms suffisent à démontrer l’énorme danger qui guette les Parisiens lundi prochain. Et ce n’est pas tout. En plus des noms ronflants présents dans ce pot des "seconds de poule", il convient de rappeler que les modalités du tirage réduisent les possibilités pour chaque premier de groupe.

Les modalités du tirage pas favorables au PSG

Ainsi, ces clubs, qui ne pourront pas affronter leur dauphin de poule, ne pourront également pas rencontrer les équipes du même pays. Pour Paris, l’histoire est vite réglée puisque les Rouge-et-Bleu seront les uniques représentants français. Du coup, seul le Bayern Munich sera évité. En revanche, la présence de nombreuses écuries espagnoles et anglaises pourrait avoir de lourdes répercussions pour le PSG. Une équipe comme Chelsea, par exemple, ne pourra être opposée à MU, City, Liverpool ou encore Tottenham (même pays), ni à l’AS Rome (issue de la même poule). Dès lors, les Blues n’auront pas d’autres choix que d’avoir comme principaux adversaires possibles : le FC Barcelone, Besiktas... ou le PSG pour un énième duel.

Vous l’aurez donc compris, Paris a de grandes chances d’hériter d’un nouveau huitième de finale compliqué à gérer comme la saison dernière. D’ailleurs, le compte Twitter Mister Chip s’est lancé dans le jeu des probabilités pour ce tirage. Et à ce petit jeu, l’actuel leader de la Ligue 1 a 28% de chance de tirer les Blues contre 12,8% pour le Real Madrid et seulement 11% d’hériter du FC Bâle, le tirage censé être le plus simple pour la bande d’Emery. A noter toutefois que c’est le FC Barcelone qui a le plus de chance d’affronter les hommes d’Antonio Conte (43%).

(Photo compte Twitter @2010MisterChip)

Premiers de poule :

- Manchester United
- Paris Saint-Germain
- AS Rome
- FC Barcelone
- Manchester City
- Besiktas
- Tottenham
- Liverpool

Deuxièmes de poule :

- FC Bâle
- Bayern Munich
- Chelsea
- Juventus
- Shakhtar Donetsk
- Real Madrid
- Porto
- FC Séville