Alors que l’Olympique Lyonnais accueille le Benfica Lisbonne, le LOSC, jouait gros ce mardi soir en Espagne, à Mestalla, le terrain du Valencia CF. Une défaite en terres espagnoles scellait presque le sort des Dogues, qui n’ont remporté aucun de leurs quatorze derniers matches européens. Avec deux défaites assez sévères contre Chelsea et l’Ajax et un nul arraché dans le temps additionnel contre le Valencia CF, les hommes de Christophe Galtier ont été très loin d’être ridicules dans leur campagne européenne.

On espérait toutefois que ce mardi soir ils allaient marquer leurs premiers trois points de cette coupe aux grandes oreilles. Yazici était le premier à mettre à l’épreuve Cillessen sauf que le portier de Valence n’avait rien à faire, voyant la trajectoire du cuir passer à côté de ses buts (5e). L’international turc se réessayait quelques minutes plus tard, mais obligeait cette fois Cillessen à se détendre (9e). Une entame courageuse des Dogues qui allait être récompensée. Benjamin André contrait une passe et envoyait sur orbite Victor Osimhen, qui prenait le meilleur en vitesse sur ses adversaires directs et ouvrait la marque (0-1, 25e). Après, Lille allait souffrir et Bradaric sauvait de la tête sur sa ligne (32e). Maignan allait ensuite faire un grand match et trois énormes parades (36e, 45e et 45e +1). À la pause, les Dogues tenaient leur première victoire.

Mais finalement, les Lillois allaient être sous pression pendant le début de la seconde période. Parejo butait encore sur Maignan (48e) et Yazici manque la balle de deux zéro quelques instants plus tard (54e). Puis, ce qui devait arriver arriva. Sur une tentative de centre de la droite vers la gauche, Fonte contrait le centre de Rodrigo de la main (63e). Dani Parejo marquait le penalty d’une panenka (1-1, 66e). Dans la foulée, les locaux continuaient à pousser et allaient trouver la faille en toute fin de rencontre. Sur un centre venu de la gauche, Soumaoro prolongeait le cuir dans ses filets (2-1, 82e) avant que Geoffrey Kondogbia marque probablement le but de la soirée (3-1, 84e). Juste avant le temps additionnel, Ferran Torres donnait encore plus d’avance à son équipe (4-1, 90e). Les Lillois sont quasiment éliminés.

Le BvB et Chelsea ont tout donné

Dans les autres rencontres de la soirée, un choc notamment. Les Intéristes, très réguliers depuis l’arrivée d’Antonio Conte sur le banc de touche, se déplaçaient sur la pelouse du Borussia Dortmund. À l’aller déjà les Lombards avaient fait le travail en l’emportant et cette fois aussi ils ont fait vite pour régler la mire. Lautaro Martinez s’amusait tout seul et envoyait le cuir au font des filets (0-1, 6e). En fin de première période, Matias Vecino donnait un peu plus d’avance aux siens au terme d’une sublime action collective (0-2, 40e). Sauf que le BvB est renversant et grâce à un doublé d’Hakimi (51e, 77e) et un but de Brandt (64e) les Allemands ont fini par l’emporter.

Le Napoli, en grande crise en ce moment, recevait la surprenante équipe du Redbull Salzbourg. Cela n’allait pas mieux pour les Napolitains qui voyaient l’incroyable Erling Braut Håland ouvrir la marque sur penalty (0-1, 10e). Juste avant la mi-temps, Hirving Lozano redonnait le sourire à ses supporters (1-1, 44e). La première période a été folle entre Chelsea et l’Ajax. Sur un coup franc venu de la gauche, Tammy Abraham marquait contre son camp (0-1, 3e), quasiment dans la foulée, Jorginho égalisait sur penalty (1-1, 4e). Mais c’était loin d’être fini puisque Promes (1-2, 20e) et Kepa contre son camp sur un coup franc de Ziyech (1-3, 35e) allaient donner deux buts d’avance aux Néerlandais. Sauf que là aussi le sort s’en est mêlé. L’Ajax a mis le 4e but par Van de Beek (1-4, 55e) avant de s’écouler après les deux rouges de Blind et Veltman. Azpilicueta (63e), Jorginho (71, sp) et James (74e) ont remis les deux équipes à égalité. Enfin, Liverpool se présentait sans Firmino et sans Mané à domicile contre Genk. À la pause il y avait match nul puisque Wijnaldum (1-0, 14e) avait ouvert la marque avant que l’inévitable Samata n’égalise pour les Belges (1-1, 41e). En seconde période, Alex Oxlade-Chamberlain a offert un avantage définitif aux Reds (2-1, 53e).

Retrouvez le film du match sur notre live commenté.

- Les résultats de la soirée :

- Chelsea 4-4 Ajax : Jorginho (4e, sp et 71e, sp), Azpilicueta (63e), James (74e) pour Chelsea ; Abraham (3e, csc), Quincy Promes (20e), Kepa (35e, csc), van de Beek (55e) pour l’Ajax

- Dortmund 3-2 Inter : Hakimi (51e, 77e), Brandt (64e) pour le BvB ; Lautaro Martinez (6e), Vecino (40e) pour l’Inter

- Liverpool 2-1 Genk : Wijnaldum (14e), Oxlade-Chamberlain (53e) pour Liverpool ; Samata (41e) pour Genk

- Lyon 3-1 Benfica : Andersen (4e), Depay (33e), Traore (89e) pour l’OL ; Seferovic (76e) pour Benfica

- Naples 1-1 Redbull Salzbourg : Lozano (44e) pour Naples ; Haaland (10e, sp)

- Valencia 4-1 Lille : Parejo (66e, sp) Soumaro (82e csc), Kondogbia (84e) et Ferran Torres (89e) pour Valence ; Osimhen (25e) pour Lille