On rentre dans les mois qui comptent pour la Paris SG. Chaque année, sauf celle du titre de Monaco, le club de la capitale est sûr de remporter le championnat tant il a une avance considérable. Dès lors, le Paris Saint-Germain compte sur la Ligue des Champions pour conserver une fin de saison à suspens. Ce mardi, les Parisiens rencontrent Manchester United à Old Trafford pour le match aller des huitièmes de finale de la Ligue des Champions (rencontre à suivre en direct sur notre live commenté).

Sauf que rien ne va pour le PSG avant cette rencontre. Offensivement, Thomas Tuchel a perdu coup sur coup Neymar, qui ne sera probablement pas présent non plus pour la rencontre retour le 6 mars, puis Cavani. Kylian Mbappé est donc le dernier des Mohicans de l’habituel trio offensif. En conférence de presse, son entraîneur a indiqué qu’il comptait sur lui, mais qu’il ne fallait pas que la pression soit sur l’international français, qu’il ne remplacerait pas Neymar ou Cavani.

« Ce n’est pas facile parce qu’il manque de rythme »

« On ne peut pas pousser la pression sur Kylian. Il est Kylian et il a ses qualités. Ce n’est pas nécessaire d’en faire plus. Ce n’est pas son job de remplacer Ney et Edi et être Kylian ne même temps. Il doit être libéré et en confiance et nous sommes capables de l’aider avec des bonnes passes et à mon avis c’est nécessaire qu’il joue avec un bon état d’esprit. Il est ici pour grandir et c’est exactement le bon moment pour faire ça », a commencé par détailler Tuchel.

Toutefois, un autre problème guette son milieu de terrain. En effet, Marco Verratti revient tout juste de blessure et n’est bien entendu pas encore à 100%. Rabiot - plus ou moins - écarté, seul le fraîchement arrivé Leandro Paredes peut être un palliatif. Mais il vient juste d’arriver de Russie où la trêve avait commencé quelques semaines avant. « Oui il n’a passé que deux semaines avec nous. Il n’a pas joué pendant plusieurs semaines puisqu’il vient de Saint-Saint-Pétersbourg. Ce n’est pas facile parce qu’il manque de rythme. Mais j’ai confiance en lui parce qu’il a la qualité pour nous aider, dans son style. Il est très intelligent. Je dois réfléchir et voir s’il commence demain. On aura besoin de lui demain », a conclu Tuchel qui aurait probablement aimé avoir plus d’atouts dans ses manches...