Un autre visage. Mardi, Sylvinho s’est présenté en conférence de presse à la veille d’affronter le RB Leipzig en Ligue des Champions. Toujours pimpant et souriant depuis son arrivée entre Rhône et Saône, le Brésilien a affiché, cette fois-ci, une mine fatiguée et des yeux cernés. L’ancien adjoint de Tite est marqué lui qui ne vit pas vraiment une situation évidente puisqu’il est déjà menacé quatre mois après l’annonce de son arrivée sur le banc lyonnais. Conscient de cela, il a pourtant assuré ne pas y penser avant d’affronter une équipe allemande en pleine réussite. « C’est vrai mais je ne me préoccupe que du match qui arrive. Nos derniers matches et nos derniers résultats n’ont pas été bons. Notre début de saison, mis à part nos deux premières rencontres, n’a pas été bon. On a pris des buts en fin de match. Maintenant, il faut reprendre confiance et engranger des points en Ligue 1 et en Champions League. Je ne me plains pas, je ne me lamente pas. Je suis sûr et certain qu’en continuant comme cela, on arrivera à nos fins ».

Sûr de ses choix et convaincu qu’il peut mener l’OL à la réussite, Sylvinho était attendu au tournant ce soir en Allemagne. Et il ne s’est pas démonté alors qu’une pression énorme pesait sur ses épaules. Il a tranché dans le vif en choisissant de placer Jeff Reine-Adelaïde et Moussa Dembélé sur le banc. Le technicien auriverde a aussi opté pour un système avec une défense à trois (Marcelo-Andersen-Marçal) qui a plutôt bien fonctionné dans l’ensemble, même si les Gones ont été souvent exposés. Quoi qu’il en soit, les Lyonnais se sont imposés 2 à 0 et ont mis un terme à une série noire. De quoi redonner le sourire à Sylvinho. « Oui, nous sommes heureux, nous sommes contents de notre match et de notre performance. Les joueurs ont mérité ce type de victoire. C’est important pour le vestiaire et pour nous ». Puis il a ajouté ensuite : « Je pense qu’on a tout bien fait. On a respecté le match. Les joueurs ont réalisé une excellente performance et parfois lorsqu’on joue bien, il faut marquer et c’est ce qu’on a fait aujourd’hui. On a su souffrir également donc c’est bien ».

Enfin, l’ancien joueur d’Arsenal, qui esquive les questions le concernant en général, a évoqué sa situation. « C’est surtout pour le club, le vestiaire, les joueurs. Moi, je ne joue pas. On ne parle pas d’une seule personne mais on parle d’une centaine de personnes qui travaillent ensemble. On essaye de faire de notre mieux. Je suis vraiment content pour les joueurs, ils ont vraiment fait un très bon match ». Les joueurs, justement, étaient heureux et soulagés après la rencontre. Ils ont aussi manifesté leur soutien à Sylvinho à l’image de Léo Dubois. « Je pense qu’on n’a jamais lâché le coach. On l’a montré ce soir. On croit en son projet, en son état d’esprit parce qu’il essaye de nous inculquer l’amour qu’il a pour le football. Les choses ont changé en début de saison. On ne crache pas sur ce qui a été fait l’an dernier. On essaye de marcher avec ce qu’on nous dit de faire cette année. Aujourd’hui, on a mis l’état d’esprit qu’il fallait. La victoire est pour tout le monde ». Lucas Tousart a abondé dans son sens. Il a même ajouté que tout le monde était dans le même bateau. « On a aussi des responsabilités. Il y a un grand club derrière nous. On n’a pas le droit de faire des séries comme on a fait. On y pense plus maintenant. On va repartir de l’avant ». Il faudra confirmer cela et repartir à la guerre avec Sylvinho dimanche lors du derby face à l’ASSE.

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10