L’avenir d’Adrien Rabiot (22 ans) au Paris SG, selon L’Équipe, serait lié à deux conditions. L’une d’elles concerne notamment son positionnement. Le milieu de terrain, sous contrat avec le PSG jusqu’en juin 2019, ne souhaiterait pas évoluer au poste de sentinelle au sein du club de la capitale, position qu’il a déjà plusieurs fois occupée, considérant que celui de relayeur lui convient beaucoup mieux.

Interrogé en zone mixte au sortir de la victoire parisienne sur la pelouse d’Anderlecht (0-4, 3e journée de Ligue des Champions), l’international tricolore a mis les choses au point. « Je n’ai rien à dire là-dessus, je n’ai jamais dit que je ne voulais pas jouer sentinelle. On m’a demandé ce que je préférais à chaque fois, et j’ai simplement répondu que je préférais jouer relayeur. Je n’ai jamais dit que je n’aimais pas jouer en sentinelle », a-t-il répondu, un brin agacé, avant de poursuivre et de la jouer collectif.

Un caractère affirmé

« Ce soir (mercredi), je le fais. Le coach a besoin qu’on s’adapte, qu’on change de poste. D’autres joueurs changent parfois de poste, comme Julian Draxler, en meneur contre l’Olympique Lyonnais, ou Dani Alves à Dijon, qui avait joué au milieu. On essaye de s’adapter pour le collectif. On m’a toujours demandé ce que je préférais, j’ai simplement répondu », a-t-il conclu. Adrien Rabiot ne fait donc pas de caprices... et affiche un sacré caractère !

Thiago Motta, en zone mixte lui aussi, a évoqué la situation de son jeune partenaire. « Adrien est différent. Pour moi, il peut jouer partout. Après, c’est mon avis. C’est à lui de voir où il se sent le plus à l’aise. Adri a un potentiel énorme, il le démontre déjà. Il est le présent et l’avenir du PSG. On est content de l’avoir dans l’équipe, où qu’il joue. Il est capable de tout faire sur le terrain. À lui de voir la place qui lui convient le mieux à lui et à l’équipe. J’espère qu’il va continuer à s’améliorer pour lui et pour l’équipe », a confié le milieu parisien. À lui de trancher.