« On a un match de Ligue des Champions à l’extérieur et on commence avec des joueurs capables de jouer 90 minutes. Edi et Kylian n’en sont pas capables ». Avant la rencontre, Thomas Tuchel expliquait sa décision de ne pas titulariser Kylian Mbappé pour ce déplacement à Bruges. Eric-Maxim Choupo-Moting, Mauro Icardi et Angel Di Maria ont ainsi démarré la rencontre, alors que le champion du monde a assisté à la première période depuis le banc de touche.

Si les deux Argentins ont eux aussi livré une belle partie, le premier s’offrant un doublé et le deuxième signant trois passes décisives, c’est bel et bien le natif de Bondy qui a permis au PSG de rouler sur son rival du soir après son entrée à la 52e minute. Et ce, à un moment où les Belges étaient bien dans le match et se procuraient des situations chaudes. Un triplé et une passe décisive pour Mauro Icardi en moins de quarante minutes, rien que ça. Après la rencontre, il s’est exprimé devant les caméras de RMC Sport.

« Je voulais montrer que c’est difficile de se passer de moi »

« Je voulais débuter, je pensais débuter. Le coach a choisi. Il faut l’accepter, je voulais rentrer et montrer que c’est difficile de se passer de moi. Les autres ont très bien joué en mon absence, mais il fallait que je le montre. Le football est une passion, j’adore jouer au foot, ça fait deux mois que je n’ai pas joué. Je veux jouer tous les matches, reprendre mon rythme d’avant et mettre des buts », a-t-il d’abord lancé, confiant qu’il s’attendait à démarrer la rencontre.

Il a ensuite donné des nouvelles de ses récents pépins physiques : « la gêne est partie, je remercie le staff médical, le doc, les kinés, ils m’ont compris. Je voulais revenir à 100%, je ne me sentais pas de jouer avant, j’ai eu la cicatrice qui a eu un contact négatif avec le nerf. Il fallait que je prenne mon mal en patience. Le but de ma présence est d’aider l’équipe, ce n’est pas une victoire de Kylian ce soir mais une victoire du PSG ». Avec un Mbappé à un tel niveau, le PSG peut bel et bien "dream bigger".