Ce qui n’était qu’un simple bruit est en train de se confirmer jour après jour. Hier soir, Canal Plus assurait que Francis Gillot n’allait pas prolonger son contrat avec Bordeaux, et ce malgré l’offre ferme présentée par le président Jean-Louis Triaud. « Il a fixé la date de sa réponse à après la trêve, on attend. Il a en main une proposition chaleureuse et ferme, qui manifeste notre souhait ardent de le voir poursuivre à Bordeaux. Pourquoi hésite-t-il ? Moi, je n’hésiterai pas ! Vous lui poserez la question quand il donnera sa réponse », disait encore Triaud hier soir.

Ce matin, le quotidien régional Sud-Ouest délivre la même réponse que la chaîne cryptée. « L’entraîneur des Bordelais ne prolongera probablement pas son contrat », peut-on lire. « D’après nos informations, il les (les dirigeants) a même déjà prévenus de manière formelle », poursuit le quotidien, expliquant donc que la direction girondine est au courant des intentions de Gillot. Cela serait un sacré coup dur pour Bordeaux, tant le technicien de 52 ans a fait des miracles avec l’effectif à sa disposition.

On pourrait donc assister à un jeu de chaises musicales cet été sur les bancs de Ligue 1. Car il se murmure que Gillot aurait des vues sur le poste de Rudi Garcia à Lille. En fin de cycle, le coach des Dogues est lui sous contrat jusqu’en 2014 mais il est bien conscient qu’il doit tout recommencer à zéro au LOSC, où une nouvelle vague de départs est attendue l’été prochain. Selon Sud-Ouest, Bordeaux a déjà constitué une liste de successeurs potentiels à Gillot. Sont cités Antoine Kombouaré, Jean-Louis Gasset et… Rudi Garcia.