Le week-end dernier pouvait voir les noms des relégués en Ligue 2 émerger du chapeau, mais les cartes ont été rebattues. Ainsi, on ne sait pas encore si les trois relégables actuels (Nancy, Bastia et Lorient) seront condamnés à jouer à l’échelon inférieur la saison prochaine. Foot Mercato vous propose donc un tour d’horizon des possibilités de maintien et de relégation des cinq clubs encore concernés.

- Dijon (16e, 36 points). Cote du maintien : 95%.

Avec sa victoire contre Nancy (2-0), les Bourguignons se sont donnés de l’air, mais rien n’est encore fait pour eux et rien ne dit qu’ils se maintiendront dans l’élite. En effet, les Dijonnais ne possèdent qu’un point d’avance sur le premier relégable et donc barragiste Lorient. Pour cette ultime journée de Ligue 1, les hommes d’Olivier Dall’Oglio se déplaceront en Garonne pour affronter Toulouse. Dijon l’avait emporté lors de la rencontre aller sur le score de deux buts à zéro. Une victoire leur assurerait une place dans l’élite. En cas de match nul, il faudra compter sur une défaite de Caen ou de Lorient. Point positif : une différence de buts favorable vis-à-vis des autres menacés (-12 ; contre -29 pour Caen, -26 pour Lorient et -24 pour Bastia).

- Caen (17e, 36 points). Cote du maintien : 40 %.

Le Stade Malherbe de Caen aurait pu se maintenir en l’emportant le week-end dernier au Stade Michel d’Ornano contre Rennes. Mais il n’en fut rien puisque les Bretons se sont imposés en terres normandes un but à zéro. Au vu de la dernière journée, les Caennais devront compter sur une défaite de Lorient et de Bastia pour se sauver puisque les hommes de Patrice Garande se déplacent au Parc des Princes pour affronter le Paris Saint-Germain qui voudra sûrement faire la fête pour sa dernière dans son antre. Si Caen perd et que Lorient point un point contre Bordeaux, les Normands seront barragistes.

- Lorient (18e, 35 points). Cote du maintien : 30%.

Les Merlus sont encore en vie et ce n’est pas une mince affaire. Depuis l’arrivée de Bernard Casoni, les Lorientais sont revenus de l’enfer, mais, en perdant ce week-end contre le Sporting Club de Bastia (SCB) 2-0, les Bretons ont vu les Batiais revenir dans la course au maintien. Ce week-end, Benjamin Lecomte et ses collègues reçoivent Bordeaux, encore en lice pour la qualification à la Ligue Europa. Pour le moment, les hommes de Casoni sont barragistes. Si Caen s’incline à Paris et que Bastia perd sa rencontre à Marseille, il suffira d’un nul aux Lorientais pour se maintenir dans l’élite.

- Bastia (19e, 34 points). Cote du maintien : 10%.

En l’emportant contre les Merlus ce week-end (2-0), Bastia s’est maintenu sous assistance respiratoire. Mais il faudra un réel miracle pour voir les hommes de Rui Almeida se maintenir en Ligue 1 voire même jouer la place de Barragiste. Pour cela, il faudra nécessairement l’emporter au Stade Orange Vélodrome contre l’Olympique de Marseille. Le SCB devra absolument l’emporter pour conserver un espoir et espérer qu’au moins deux des trois devant eux (Lorient, Caen et Dijon) s’inclinent. Si Bastia l’emporte ou fait match nul et que Lorient perd, les Corses joueraient alors le barrage.

- Nancy (20e, 32 points). Cote du maintien : 1%.

L’ASNL est le club le moins bien embarqué pour le maintien puisque, de toute façon, le club lorrain ne pourra viser que la place de barragiste. Si les hommes de Pablo Correa sont dans cette situation, c’est surtout à cause de leur défaite ce week-end contre Dijon (0-2). Pour tenter de conserver sa place dans l’élite, ou plutôt le droit de la conserver en jouant les matches de barrage face au troisième de Ligue 2, Nancy devra dans un premier temps s’imposer contre Saint-Etienne au Stade Marcel Picot, mais aussi compter sur les défaites combinées de Lorient contre Bordeaux et de Bastia contre l’Olympique de Marseille. Compliqué, mais pas impossible.