> > Lyon, Nancy, Lens : trois grands stades au cœur des interrogations

Lyon, Nancy, Lens : trois grands stades au cœur des interrogations

Publié le : - Dernière modification :

Par :

Alors que l'Euro 2016 aura lieu en France, nombreux sont les projets de grands stades aux quatre coins du territoire. Seulement voilà, rien n'est simple dans ces différents dossiers, et certains d'entre eux sont même plus que mal partis.

  • A+
  • A-
Le projet OL Land avance lentement mais sûrement
Le projet OL Land avance lentement mais sûrement
©Maxppp

- Lyon (OL Land) Date de livraison : 8 décembre 2013 - Nombre de places : 60 000 - Coût estimé à 450 M€

Sans doute le chantier le plus colossal de tout l’Hexagone. Depuis de nombreuses années maintenant, Jean-Michel Aulas rêve de son nouvel écrin, un bijou architectural censé faire basculer l’OL dans une autre dimension. Mais les initiatives menées par les riverains compliquent quelque peu la tâche du président rhodanien, retardant les premiers travaux. Mais qu’à cela ne tienne, la commission d’enquête relative au permis de construire du Stade des Lumières vient de rendre un nouvel avis positif, notant que l’emplacement sur le site du Montout laissait entrevoir des perspectives importantes en termes de développement, sans compter les emplois crées : « Le chantier, dont la durée est évaluée à environ 2 ans permettra, selon le pétitionnaire, de donner du travail pour 1000 à 1500 personnes dans le secteur du BTP. En phase d’exploitation, en plus des 220 emplois transférés de Gerland, les créations nouvelles de temps plein sont évaluées à une cinquantaine et les emplois temporaires entre 800 et 1000 ». Et, surtout en période de crise, de tels arguments font mouche.

- Nancy (Stade Marcel-Picot) Date de livraison : 2013-2014 - Nombre de places : 32 000 - Coût estimé à 60 M€

Coup de théâtre en Lorraine ! Nancy se frottait en effet les mains à l’idée de voir son Stade Marcel Picot être rénové. Un projet ambitieux, qui sortait l’ASNL de sa morosité, le club connaissant une saison difficile. Mais alors que tout semblait sur de bons rails, la communauté urbaine du Grand Nancy a finalement décidé de ne pas participer au financement de ce projet d’environ 60 millions d’euros, faisant capoter la candidature lorraine pour l’Euro. Un choix qui anéantit le président Jacques Rousselot : « C’est comme si j’avais reçu un coup dans la gueule. J’étais K.-O. Oui, j’ai vraiment pensé et voulu arrêter : le club mais aussi le foot. Michel Platini, qui nous soutenait, lui aussi est abasourdi ».

- Lens (Stade Félix-Bollaert) Date de livraison : 2014 - Nombre de places : 50 000 - Coût estimé à 111 M€

Si Lens végète en Ligue 2, cela n’empêche pas les Sang-et-Or d’avoir de l’ambition, à l’image de cette rénovation espérée du Stade Bollaert. Seul hic, l’affaire a du mal à se décanter, la nature de la rénovation à mener ne faisant pas l’unanimité. Le Ministre des Sports David Douillet est donc monté au créneau, soutenant corps et âme ce projet : « Je ne suis pas inquiet. Certains des acteurs portant le projet s’interrogent aujourd’hui sur la nature de la rénovation à conduire pour le stade Félix-Bollaert. Mais aucun des partenaires n’a abandonné l’ambition d’une participation de la ville de Lens à l’Euro 2016. Nous travaillons d’ailleurs tous ensemble et notamment avec la Région à trouver une solution avant la fin de l’année. L’État, qui a accordé une subvention de 12 millions au projet, fera tout ce qu’il faut pour aboutir à cette issue positive ».

Fiches clubs
LensLensFRA
Olympique LyonnaisOlympique LyonnaisFRA
NancyNancyFRA
© Foot Mercato 2004-2014 - Nous sommes le 25/10/2014, il est 15H21 et vous consultez la page : Lyon, Nancy, Lens : trois grands stades au cœur des interrogations