Marco Verratti se sent délaissé. Il adorait Ezequiel Lavezzi et ses blagues. Il était le protégé de Zlatan Ibrahimovic, qui l’a aidé à prendre confiance à lui. Mais cette saison, les deux hommes ne sont plus là, contrairement au petit Italien, programmé pour devenir un des leaders du PSG et mener le club au sommet européen. Car malgré le départ du buteur suédois, Paris n’a pas remisé au placard ses ambitions continentales, loin de là, et Verratti ne l’a pas oublié.

« On veut aller plus loin que l’an passé. Mais on sait que ce sera très difficile. Il y a des équipes plus favorites que nous, comme le Bayern ou Barcelone. Ça fait quatre ans que l’on s’arrête en quarts de finale, on doit réussir à franchir ce cap. On travaille dur pour ça avec notamment un match très important contre Bâle mercredi », a-t-il confié dans un entretien accordé au Figaro.

Verratti partira en cas de victoire finale en Ligue des Champions

Mais pour le PSG, un hypothétique succès en Ligue des Champions en mai prochain pourrait bien avoir des conséquences négatives sur l’effectif. En effet, comment retenir certains éléments s’ils obtiennent ce qu’ils étaient venus chercher ? L’international italien ne le cache d’ailleurs pas.

« Pour le moment, je me sens bien dans le club et dans la ville. Je fais partie d’un projet qui a commencé juste avant que je n’arrive (en 2012). Je me sens important, comme un membre de la famille. Ça ne dépend pas que de moi mais ça me ferait vraiment plaisir de rester ici pour longtemps. Je veux vraiment gagner la Ligue des champions avec ce club avant de partir. C’est mon défi. Et comme je suis têtu... » Verratti se sent bien à Paris, c’est une certitude, il l’a rappelé à de nombreuses reprises. Une victoire finale en Ligue des Champions et il serait prêt à changer d’air. De quoi imaginer une carrière à vie au PSG ou un prochain départ ?