MHSC : Cyril Jeunechamp suspendu un an !

MHSC : Cyril Jeunechamp suspendu un an !

20/12/2012 - 23 h 14 Foot français » Ligue 1 Commentaires

Lourde suspension pour Jeunechamp !Lourde suspension pour Jeunechamp !©Maxppp

Pour avoir frappé un journaliste, Cyril Jeunechamp a écopé d’une interdiction de jouer d’un an. À 37 ans, il s’agit d’un terrible coup dur pour le défenseur de Montpellier.

« Ce genre de comportement est intolérable, ça file un coup au club et cela ne me plait pas du tout. Le club devra prendre des sanctions. » Voilà ce que déclarait Loulou Nicollin quelques heures après le coup de folie de l’un de ses joueurs Cyril Jeunechamp. Rappel des faits : après avoir glané un résultat nul ramené avec Montpellier à Valenciennes (1-1), le latéral a littéralement pété un plomb et a frappé un journaliste de L’Équipe en zone mixte. Voulant des explications suite à un article paru en début de semaine, l’ancien Auxerrois a vu rouge et a asséné un coup de poing.

Suspendu à titre conservatoire depuis cette date, le défenseur héraultais vient d’apprendre la décision de la commission de discipline de la LFP. Et la sanction risque sans doute de faire date dans l’histoire de la L1. « Cyril Jeunechamp, coupable d’un coup de poing sur un journaliste de L’Equipe à l’issue de rencontre Valenciennes-Montpellier le 17 novembre lors de la 13e journée de Ligue 1, et suspendu depuis à titre provisoire, a été sanctionné lourdement jeudi par la commission de discipline de la Ligue de football professionnel. Le défenseur du club héraultais a écopé d’une suspension de un an », a justifié la commission de discipline.

À 37 ans, Cyril Jeunechamp a sans doute disputé le dernier match de sa carrière à Valenciennes le 17 novembre dernier. Une triste fin pour un joueur qui avait débuté sa carrière du côté de Nîmes et qui a disputé 347 matches de L1. Il s’agit aussi d’un coup dur pour Montpellier puisque Jeunechamp était un membre important du vestiaire héraultais. Le club héraultais et le joueur n’ont pas encore réagi à cette sanction exemplaire.

Sébastien DENIS

Commentaires

Rechercher